55.318 candidats participent aux épreuves de l’examen d’Etat 2022 au Kongo Central

0
891

Matadi, 18 juillet 2022 (ACP).-  Cinquante-cinq mille trois cent dix-huit (55.318) finalistes participent aux épreuves de l’examen d’Etat 2022 dans la province du Kongo Central lancé officiellement lundi au collège Ntetembwa à Matadi par le gouverneur de province Guy Bandu Ndungidi,  en présence des membres du gouvernement provincial et de l’inspecteur principal de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST).

Les statistiques ont affiché 33.474 candidats dont 19.850 garçons et 15.850 filles à la province éducationnelle du Kongo Central 1,  15.069 candidats dont 9.219 garçons et 5.850 filles au Kongo Central 2 ainsi que 6.765 élèves dans la province éducationnelle 3 où l’on a compté 4.200 garçons et 2.575 filles.

Le gouverneur de province Guy Bandu a, dans son adresse, encouragé les élèves à bien travailler tout en les appelant à la concentration sans tricherie dans les salles des examens.

L’inspecteur principal de l’EPST/Kongo Central a félicité le Chef de l’Etat pour la matérialisation de la gratuité de l’enseignement primaire, avant d’exhorter les candidats à la conscience pour un avenir radieux et à redoubler d’efforts afin que sa juridiction sorte un lauréat lors de la publication prochaine des résultats.

6775 candidats participent aux épreuves de l’Examen d’Etat

A Inkisi, 6.775 candidats dont 4.200 garçons et 2.575 filles, repartis dans 23 centres participent aux épreuves de la session ordinaire d’examen d’Etat, édition 2021-2022 à la province éducationnelle du Kongo Central 3 de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), a appris l’ACP à Inkisi où la ministre provinciale en charge de l’enseignement, genre, famille et enfant, Mme Carole Kiatazabu Itambo a procédé lundi les épreuves dans l’enceinte du complexe scolaire Saint Louis.

Mme Carole Kiatazabu a rendu hommage au Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo  pour son implication personnelle dans la matérialisation de la gratuité de l’éducation de base en RDC.

Elle a exhorté les candidats finalistes à compter sur soi-même et à éviter toute forme d’antivaleur, notamment tricherie et la corruption.  La ministre provinciale Carole Kiatazabu les a également appelés à garder le moral calme, soulignant que la réussite à ces épreuves ne pourrait que résulter d’une bonne préparation des cours.
ACP/Kayu/OB/NKV/SGB/HBB