SCTP : l’aile gauche du bâtiment abritant le siège social à feu

0
309

Kinshasa, 25 juillet (ACP).- Le ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement, Chérubin Okende  Senga, a déploré la perte des  documents importants de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) calcinés de suite d’un incendie qui s’est déclaré dans la nuit de lundi vers 2 heures du matin au 5ème niveau du bâtiment abritant le siège social de cette entreprise.

Le ministre Okende a manifesté ses sentiments lors de sa descente lundi sur le lieu du drame pour se rendre compte personnellement de l’incendie. Il a fait savoir, à cet effet, qu’une enquête sera diligentée de toute urgence pour déterminer  les causes exactes et les responsables seront déférés en justice.

L’incendie du bâtiment abritant le siège social de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) a touché son aile gauche sur le Boulevard du 30 juin dans la commune de Gombe, soulignent certains agents trouvés sur place, qui ajoute que le feu est partie du 5ème niveau où est logé le service de la trésorerie de l’entreprise avant d’embraser le service de l’informatique au 4ème et le 6ème  niveau pour atteindre rez-de-chaussée où se trouve le secrétariat général du ministère de l’Economie nationale.

Le constat préliminaire relève d’énormes  dégâts matériels, consumés par le feu, notamment les documents financiers au niveau de la trésorerie : des bons à payer, les chéquiers et autres documents de valeurs financiers  pratiquement rien n’a été récupéré.

Certains agents ont affirmé que dans ce service de trésorerie  se trouvait une importante somme d’argent qui serait volatilisée suite à cet incendie. Du côté du secrétariat général de l’Economie nationale, tout est consumé par le feu. Le bureau du secrétaire général Célestin Twite est calciné. Ce dernier, a déploré la perte de tous les documents d’archives sur la production et les questions actuelles, en cours d’examen dans le secteur économique qui sont partis en fumé.

Cependant l’on ignore encore les causes de cet incendie mais, l’on croit savoir qu’un circuit électrique pourrait être à l’origine du feu qui a occasionné tous ces dégâts matériels.

L’incendie a été maitrisé vers 7 heures du matin par les services anti-incendie de l’hôtel de ville de Kinshasa avec l’appui d’un autre service privé d’anti-incendie FPT qui a utilisé des équipements performants qui ont permis aux sapeurs-pompiers d’atteindre la flamme du 6ème niveau au rez-de chaussé.

Pour rappel, il y a peu les entrepôts de Beach Ngobila dans les installations du port fluvial avait pris feu presque de la même manière interrompant ainsi l’élan de redressement des activités amorcé par  le Directeur général ad intérim Martin Lukusa qui se bat bec et ongles pour relancer les activités de la géante entreprise du Portefeuille de  l’Etat.

Ce bâtiment est une Œuvre de l’architecte, Van Ackere,  construit au début des années 1950, comme siège de l’Office des transports coloniaux (OTRACO) qui sera dissoute  après l’indépendance et remplacé par l’Office national des transports (ONATRA) en 1971. L’entreprise publique « ONATRA » est transformée en société par actions à responsabilité limitée dénommée Société commerciale des transports et des Ports, (SCPT) dont les statuts sont enregistrés le 24 décembre 2010. L’immeuble abritant ce siège social rassemble quotidiennement des centaines d’employés, apprend-on. ACP/Kayu/OB/JFM/CDN