Afrique du Sud : le gouvernement demande l’extradition des frères Gupta

0
145

Kinshasa, 26 juillet 2022 (ACP).- L’Afrique du Sud a formellement demandé lundi l’extradition depuis les Émirats arabes unis (EAU) de deux frères de la famille Gupta, accusés d’avoir orchestré une corruption à échelle industrielle dans le pays, ont rapporté mardi les médias internationaux.

Les sources ont indiquent que les hommes d’affaires Atul et Rajesh Gupta, arrêtés en juin à Dubaï, étaient recherchés pour fraude et blanchiment, soulignant que le mandat d’arrêt mentionne notamment un contrat public douteux de l’équivalent de 1,5 million d’euros, lié à une étude de faisabilité agricole.

Ils sont accusés d’avoir pillé le pays africain le plus industrialisé, avec la complicité de l’ex-Président Jacob Zuma au point que les Sud-Africains ont inventé une formule idoine : ils ne parlent pas de corruption mais de « capture » de l’État.

Cette demande est la première étape d’une procédure qui, selon les experts, pourrait prendre des années car le troisième frère, Ajay, n’est pas concerné dans ce chapitre mais est cité dans une autre affaire de détournement de fonds et de corruption.

En 2018, une commission indépendante avait été chargée d’enquêter sur la corruption d’Etat. L’ANC pousse alors Jacob Zuma à la démission, les Gupta s’évanouissent dans la nature, avant d’être retrouvés à Dubaï, ont-elles conclu.

ACP/MKH/ODM/OB/FMB/CDN