Le député Balekelayi Beya appelle les habitants du Kasaï central à l’éveil de la conscience intellectuelle

0
212

Kananga, 27 juillet 2022 (ACP).- Le député national Donatien Balekelayi Beya, élu de la circonscription électorale de Kazumba, au Kasaï Central, a exhorté les habitants de cette partie du pays à l’éveil de la conscience intellectuelle, au cours d’une conférence-débat sur le thème : «  La République démocratique du Congo dans l’orbite Internationale, enjeux géostratégiques et politiques » organisée, mardi dans la salle chapelle de la Paroisse universitaire Saint Marc.

Fils du terroir, le député Balekelayi Beya, a indiqué  que plusieurs enjeux stratégiques et géopolitiques fragilisent la République démocratique du Congo sur la scène internationale parmi lesquels la gestion de l’eau, de l’environnement, du potentiel énergétique et des réserves minières.

Il s’agit aussi, a-t-il ajouté, de la lutte contre le terrorisme international et national ainsi que le contrôle du pouvoir politique en RDC.

« En tant qu’intellectuels, ces enjeux doivent nous pousser à nous lever en tant que patriotes congolais pour que nous puissions survivre en tant qu’Etat et Nation », a-t-il fait savoir, avant de dénoncer  la complicité du Congolais dans ce qui arrive dans son pays.

Tout en invitant chaque patriote congolais à prendre conscience qu’il est né Congolais et que le patriotisme lui recommande d’agir dans l’intérêt de son pays, il a fait remarquer que c’est dans une période comme celle-ci que le Congolais doit se mettre débout, non pas pour prendre les armes et tuer mais plutôt pour produire des réflexions qui doivent refléter le patriotisme, le nationalisme et l’éveil de la conscience de ceux qui attendent de l’intellectuel la survie.

Donatien Balekelayi a, à cette même occasion, signalé qu’il  séjourne depuis un temps au Kasaï central, dans le cadre de ses vacances parlementaires afin de recueillir les besoins de sa base pour les rapporter à la session de septembre de l’Assemblée nationale  conformément à ses obligations parlementaires.

La conférence a été organisée par la faculté des Sciences sociales, politiques et administratives de l’Université de Kananga (UNIKAN).

ACP/Kayu/OB/TKM/KJI/KAF/MBK/MME/BBG/MMD