Les cours de principaux produits de base en baisse au cours de cinq dernières semaines

0
263

Kinshasa, 28 juillet 2022 (ACP).- Les cours de principaux produits de base intéressant l’économie de la République démocratique du Congo (RDC), notamment le cuivre, le cobalt et le pétrole sont en baisse au cours de cinq dernières semaines, indique la note de conjoncture économique de la Banque centrale du Congo reçue jeudi à l’ACP.

Selon cette note de conjoncture économique, le prix du baril du pétrole a augmenté de 5,5%, d’une semaine à une autre en se chiffrant à 105 dollars américains suite à la forte demande alors que l’offre contenue dans les perturbations liées à la guerre et à la décision des pays producteurs et alliés consistait à ne pas augmenter la production.

Dans le même cadre, la tonne de cuivre s’est fixée à 7.370 USD, soit un léger accroissement de 1,5% en rythme hebdomadaire. Le prix de la tonne de cobalt s’est maintenu à 69.536,4 USD par rapport à la semaine précédente.

Les cours des produits céréaliers, à savoir le riz et du blé se sont accrus respectivement de 5,2% ET1 ?5ù, se situant à 374,9 USD ET 293 ?4. Par contre, le cours du maïs a reculé de 171%, se fixant à 212 USD la tonne.

 Du maintien de la stabilité du cadre macroéconomique

La note d’information hebdomadaire affirme que le cadre macro-économique reste stable, la semaine sous examen, en dépit des effets négatifs de la crise russo-ukrainienne. La source explique que cette situation tient des actions coordonnées au niveau de la politique budgétaire et de la politique monétaire.

A en croire la note, la croissance, principalement tirée par l’activité du secteur minier est projetée à 6,1%. Au cours de la semaine sous observation, le rythme de formation des prix s’est légèrement replié, attesté par un taux d’inflation hebdomadaire de 0,2% contre 0,3%, la semaine précédente. En cumul annuel, le taux d’inflation s’est établi à 6,6%.

Le marché de change est resté globalement stable

Le marché de change est, par ailleurs, resté globalement stable reflétant la poursuite de la bonne coordination des politiques macro-économique.

Au 22 juillet 2022, le taux de change officiel s’est maintenu relativement à son niveau de la semaine précédente, soit 2.004,91 CDF le dollar américain.

Par contre, sur le marché parallèle, le Franc congolais a connu une dépréciation de 0,49%, situant le cours vendeur à 2.059,33 CDF.

En cumul annuel, le Franc congolais n’a perdu que 0,2% de sa valeur tant sur le marché officiel que parallèle.

L’économie congolaise, souligne la note de conjoncture économique, reste confrontée à certains risques à l’occurrence  le ralentissement prolongé de la croissance mondiale et le risque de récession dans les grandes économies; la baisse durable des cours des produits exportés par la RDC; l’augmentation des taux directeurs au niveau de grandes banques centrales qui risquent à terme d’étouffer la demande globale et peser sur les conditions de financement des pays en développement.

Au niveau externe, la source note la persistance des pressions inflationnistes à la suite de l’envolée des prix des produits pétroliers et céréaliers à l’interne.

Au regard de ce nombre de risques, la BCC a recommandé, pour sa gestion, la coordination continue des politiques économiques et la mise en œuvre des réformes structurelles ; le respect continu du pacte de stabilité ; le maintien de la bonne tenue des finances publiques et le maintien du suivi rapproché des facteurs de liquidité. ACP/MKH/ODM/JLL/CDN