Le prix du baril de pétrole baisse de 10,8 %, selon la Banque centrale du Congo

0
144

Kinshasa, 7 Août 2022 (ACP).-Le prix du baril de pétrole a baissé de 10,8% et  se situe à 95,3 USD l’unité,  indique la Banque Centrale du Congo (BCC) dans sa note de conjoncture économique de la semaine du 1er au 05 août  2022.

Selon la même source, le baril du pétrole a atteint le niveau le plus bas  depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine. La hausse du baril, précise la source, était influencée par les craintes d’une récession et l’ impact de la demande sur le marché international.

Les analyses économiques de l’institut d’émission de la RDC sur l’évolution des cours des produits de base relèvent, par ailleurs, que le cours du cuivre s’est établi à 7.773,0 USD la tonne, soit un accroissement de 2,1 % d’une semaine à l’autre, soutenu par les perspectives d’une nouvelle baisse de la production de cuivre au Chili et au Pérou qui sont les deux grands producteurs mondiaux dudit minerais.

Le cours de la tonne du cobalt a connu une baisse importante de 19,0 %, en s’établissant à 56.291,4 USD. Cette baisse est consécutive au regain des contaminations au Covid-19 en Asie, affaiblissant la demande pour ce produit. La valeur de l’once d’or a enregistré une hausse de 2,00 %, se chiffrant à 1.771,00 USD.

Les prix du blé et du maïs ont reculé respectivement de 5,42 % et 2,44 %, se situant à 284,10 USD et 220,59 USD la tonne, en raison de la reprise des exportations des céréales par l’Ukraine, après un compromis avec la Russie sous l’égide des Nations Unies. Le cours du riz a connu une hausse de 2,23 % en rythme hebdomadaire, se chiffrant 384,11 USD la tonne.

Au cours de la période sous examen, les cours des principaux produits échangés par la RDC ont évolué de manière distincte. La balance commerciale s’est soldée par un excédent à fin juillet 2022. Quant aux réserves internationales, elles ont connu un léger rebond en rythme hebdomadaire.

La source note qu’au 29 juillet 2022,  les réserves de change se sont établies à 4,19 milliards de dollars soit 2,51 mois en termes de couverture d’importation des biens et services.

Le rythme de formation des prix  maintenu à 0,2% au cours de trois dernières semaines

Dans la même   note de conjoncture économique, la BCC a indiqué que les formations de prix se sont maintenues à 0,2% au cours de trois dernières semaines tandis que le marché des changes est resté globalement stable sur fond de la poursuite de la bonne coordination des politiques macroéconomiques.

Au cours de la première semaine du mois d’août 2022, le taux d’inflation hebdomadaire s’est établi à 0,234 % contre 0,227 % une semaine auparavant et 0,074 % à la période correspondante de 2021, renseigne la source.

Comparée à la semaine précédente, la variation de l’indice des prix à la consommation s’est plus reflétée dans l’évolution de l’indice des prix en fonctions de consommation ci-après : « produits alimentaires et boissons non alcoolisées », « Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles », « Biens et services divers » et «Transports »  lesquelles ont contribué respectivement à hauteur de 63,350 % ; 8,541 % ;  7,617 % et 6,568 %.

En cumul annuel, le taux d’inflation s’est établi à 7,082 % contre 2,837 % au cours de la même période de l’année 2021. En glissement annuel, le taux d’inflation s’est situé à 9,627 % et devrait atteindre, toute proportion gardée, 12,162 % à fin décembre, face à un objectif à moyen terme fixé à 7,0 % par la BCC.

En effet, ce niveau d’inflation en hebdomadaire connait une légère dépréciation  de la monnaie nationale par rapport au dollar américain au 05 août 2022. Au cours de cette période, le Franc Congolais s’est déprécié de 0,02 % l’interbancaire et de 0,24 % au parallèle en se changeant respectivement à 2.005,76 et 2.068,33 CDF le dollar américain.

Le taux de change moyen de toutes les provinces s’est fixé à 2.028,38 CDF le dollar américain et enregistre une variation hebdomadaire quasi nulle, indique la même source. ACP/ CL/GGK/LYS