Le comité de pilotage du PICAGL valide son plan de travail  pour l’exercice 2022

0
96

Kinshasa, 08 août 2022 (ACP) – Le comité de pilotage du Projet Intégré de Croissance Agricole dans les Grands Lacs(PICAGL), a au cours d’une réunion de travail tenue à Kinshasa, procédé, vendredi dernier, à la validation de son plan de travail et de son budget annuel pour l’exercice 2022 du PICAGL.

Cette validation intervient après la restructuration et la prorogation de ce projet, qui avait déjà touché à son terme depuis le 31 décembre dernier. En effet, le PICAGL, un projet annexe du ministère de l’Agriculture et financé par la Banque mondiale, a pour objectif global d’accroître la productivité agricole et la commercialisation dans les zones ciblées en RDC.

Dans son mot de circonstance, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, M. Baudouin Kalala, a fait savoir que la réalisation de ces travaux est un aboutissement d’un long processus amorcé au niveau du PICAGL avec ses différents partenaires d’exécution au niveau provincial.

Pour M. Baudouin Kalala, l’Objectif de développement du projet (ODP) est d’accroitre la productivité agricole et de poursuivre la commercialisation des produits dans les zones ciblées en RDC, dans le but d’améliorer l’intégration régionale agricole et de fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise.

Selon lui, les diligences liées à l’extension de ce projet, au renouvellement des contrats des équipes du projet et ceux des partenaires d’exécution ont été chronophages.

Par conséquent, le projet ne comptera que 5 mois, pour l’année 2022, et sera essentiellement consacré à la phase de mise en œuvre de ses activités pour répondre aux multiples pressantes attentes des bénéficiaires.

Dans la présentation de l’état d’exécution du projet en 2021, le coordonnateur national du PICAGL,  Alfred Kibangula Asoyo, a  souligné que ce projet se résume en quatre composantes. Il s’agit du développement de la chaîne de valeur agricole, l’appui au développement du secteur privé agro-industriel, l’intégration régionale ainsi que de services d’appui et gestion du Projet.

Selon le coordonnateur de PICAGL, durant l’an 2021, le projet a assuré  l’encadrement de 160.000 ménages agricoles sur les 200.000 prévus.

Sur ce, l’année 2022 affiche un budget très ambitieux de 48.366.276 USD dont 36.696.280,94 USD, soit 76% rien que pour la première composante, a signifié le coordonnateur du PICAGL.

Ce projet est mis en œuvre dans les provinces du Sud-Kivu et du Tanganyika, note-t-on.  ACP/KHM/ODM/JFM/HBB