Nigeria : le British Museum accepte de restituer des bronzes du Bénin

0
77

Kinshasa, 08 août 2022 (ACP).- Un musée londonien a accepté dimanche de restituer une collection de bronzes du Bénin, pillée à la fin du XIXe siècle dans ce qui est aujourd’hui le Nigeria, alors que les institutions culturelles britanniques subissent des pressions pour rapatrier les objets acquis pendant l’ère coloniale, ont rapporté lundi, les médias internationaux.

Le Horniman Museum and Gardens, situé dans le sud-est de Londres, a déclaré qu’il allait transférer une collection de 72 objets au gouvernement nigérian. Cette décision, selon les sources, intervient après que la Commission nationale des musées et des monuments du Nigeria a officiellement demandé le retour des objets au début de l’année et après une consultation avec des membres de la communauté, des artistes et des écoliers au Nigeria et au Royaume-Uni.

«Les preuves sont très claires que ces objets ont été acquis par la force, et la consultation externe a soutenu notre opinion selon laquelle il est à la fois moral et approprié de rendre leur propriété au Nigeria», a déclaré Eve Salomon, présidente du conseil d’administration du musée, dans un communiqué.

«Le musée Horniman est heureux de pouvoir franchir cette étape et nous sommes impatients de travailler avec le NCMM pour assurer la conservation à long terme de ces précieux objets ».

La collection du Horniman ne représente qu’une petite partie des 3.000 à 5.000 artefacts pris au Royaume du Bénin en 1897, lorsque les soldats britanniques ont attaqué et occupé la ville de Bénin, alors que la Grande-Bretagne étendait son influence politique et commerciale en Afrique de l’Ouest. ACP/KHM/ODM/JFM/HBB