L’essor de la formation professionnelle au menu des échanges entre la ministre de tutelle et le président de la FEC

0
186

Kinshasa, 11 août 2022 (ACP).- La ministre de la Formation professionnelle et métiers (FPM), Antoinette Kipulu Kabenga, a échangé avec le président de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), Albert Yuma Mulimbi, sur l’essor de la formation professionnelle et métiers en RDC, au cours d’une audience qu’elle lui a accordée, jeudi dans son  cabinet de travail, dans la commune de Gombe.

Albert Yuma  Mulimbi a, au cours de cet échange, réitéré l’engagement de son institution à apporter des solutions à certains problèmes auxquels est confrontée la FPM, notamment celui de trouver le  personnel prêt  à l’emploi pour répondre aux besoins de la Fédération des entreprises du Congo, dans divers domaines.

Il a indiqué que ceci va aboutir à  l’adéquation formation-emploi, susceptible de booster une partie de l’économie du pays. Le président de la FEC a, à cette occasion, donné quelques précisions sur les conflits de compétences opposant l’Institut national de préparation professionnelle (INPP) au ministère de la FPM, précisant que celle-ci a dans ses attributions, entre autres,  la mise en œuvre de la politique dans le  domaine de la formation professionnelle et métiers par rapport à l’INPP.

La ministre Antoinette Kipulu a, pour sa part, estimé que les deux institutions doivent travailler ensemble pour contribuer au développement du pays, rappelant que la FPM a dans ses attributions l’organisation et la mise en œuvre du cadre national de qualification et de certification, lequel doit se réaliser avec l’implication de la FEC, sur base de leur protocole d’accord existant. ACP/KHM/ODM