Haut-Katanga : nécessité de relancer l’agriculture pour lutter contre l’’exode  

0
102

Lubumbashi, 16 août 2022 (ACP).- Le Chef des Travaux, Maurice Kesonga Nsele de la faculté d’agronomie à l’Université de Lubumbashi et spécialiste en agriculture périurbaine, a indiqué au cours d’un entretien, lundi avec l’ACP, que la relance de l’agriculture dans les milieux ruraux du grand Katanga s’avère nécessaire en vue de stopper l’exode qui se pose avec acuité.

Selon lui, la relance agricole permettrait, hormis la sédentarisation de la population, le relève de la sécurité alimentaire des populations.

Il a souligné que les villes de Lubumbashi et de Kolwezi, grâce à leurs potentialités minières font face à une convoitise favorisant la mutation des ruraux vers ces métropoles avec comme conséquence l’accentuation de l’exode rurale qui exacerbe les conditions socio-économiques.

Il a, à ce sujet, précisé que la relance agricole par l’augmentation de l’offre de denrées alimentaires sur le marché locaux favoriserait l’augmentation de l’assiette fiscale de l’Etat avec espoir de disposer des moyens financiers pour améliorer les infrastructures en milieu ruraux. Et, par conséquent, maintenir en place des populations rurales et lutter efficacement contre l’exode rural, a conclu le CT Maurice Kesonga Nsele.

ACP/Kayu/CDN