La RDC  est en pleine révolution sur la question de l’artisanat, selon le ministère de l’EPME

0
119

Kinshasa, 17 août 2022 (ACP).- La RDC  est en pleine révolution sur la question de l’artisanat, a affirmé le directeur de cabinet du ministre d’Etat en charge de l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises (EPME), Justin Magala, dans son intervention à la première  Foire internationale de l’artisanat congolais (FIAC) en cours à Brazzaville, en République du Congo, lors de la journée consacrée à la République démocratique du Congo (RDC)

« Etant donné que le secteur de l’artisanat en RDC est en pleine révolution, le gouvernement congolais a mis en place le programme national de l’entrepreneuriat et de l’artisanat avec des textes règlementaires et autres lois qui seront bientôt mis en vigueur pour le besoin de la cause », a renchéri Justin Magala.

La mise en place de cette législation, a-t-il fait savoir, permettra d’encadrer tous les efforts fournis par les artisans dans ledit secteur bien que certains parmi eux n’aient pas encore été assistés et comme ils oeuvrent  encore dans l’informel,  ils ne savent à quel saint se vouer pour valoriser leurs œuvres.

Le directeur de cabinet du ministre de l’EPME a laissé entendre que le souci  du gouvernement congolais est de tout mettre en œuvre pour ramener, le plus vite que possible, ces artisans à la formalisation de leurs structures conformément aux réalités qui ont conduit à la transformation de l’Office de promotion de l’entrepreneuriat au Congo (OPEC) en Agence nationale de développement de l’entrepreneuriat congolais (ANADEC). Ceci pour  faciliter également leur intégration dans le secteur formel afin de bénéficier de l’assistance en matière de formation et accès au crédit et au marché.

Le partage d’expériences a été suivi des travaux en ateliers d’apprentissage sur la cordonnerie, l’artisanat informatique, « métissage graffia », la structure métallique ainsi que sur l’art culinaire de la République démocratique du Congo (RDC), signale-t-on.

L’ouverture de cette activité  dont les travaux se sont déroulés en panels pour des discussions et échanges d’expériences, a été effectuée par la ministre congolaise(RDC) de la Culture, art et patrimoine, Mme Catherine Kathungu Furaha.

Elle est placée sous le thème : « La valorisation et la commercialisation des produits artisanaux de la RDC ».

ACP/KHM/KJI/CDN