L’ONG « BEAS » promet de contribuer pour atténuer la souffrance des habitants de Kisenso

0
121

Kinshasa, 19 août 2022 (ACP).- L’expert en planification-suivi et évaluation du bureau d’études et d’actions pour le  social (BEAS), André Limbongo, a indiqué lors d’un entretien jeudi avec la presse, en son siège dans la commune de Kisenso que sa structure promet de contribuer pour atténuer la souffrance des habitants de cette municipalité à travers les différentes actions.

M.Limbongo a saisi l’occasion pour dévoiler les missions assignées à cette ONG notamment l’encadrement des déshérités, à travers une prise en charge pérenne. Il a ajouté que cette structure accompagne les enfants en rupture familiale dans la perceptive de les réintégrer dans leurs familles biologiques. La lutte contre les violences faites à domicile et toutes les autres formes d’exclusion sociale qui sont inscrites parmi les missions cette ONG.

S’agissant du financement pour la concrétisation de la vision du BEAS, André LIMBONGO, a fait savoir que les ressources propres et l’appui des partenaires aident à renflouer les caisses.

Le bureau d’études et d’actions pour le bien-être social a par ailleurs déjà réalisé plus de 15 projets, notamment dans la lutte anti érosive, l’éducation, la formation des jeunes et la résolution des conflits entre jeunes délinquants, rappelle-t-on.

Créé en 2003, le BEAS est une ONG chef des fils qui travaille en synergie avec l’Association sans but lucratif dénommée « Partnership for Hope Restoration (PHR) », couvre une grande partie de l’espace nationale, précise-t-on.  ACP/Kayu/SGB/TKM