L’entrepreneuriat féminin constitue un levier approprié  pour rétablir l’égalité du genre, selon l’ONUFemmes

0
157
Les participants au café genre

Kinshasa, 22 août 2022(ACP).- L’entrepreneuriat féminin constitue un levier approprié pour rétablir l’égalité du genre et le développement durable, a indiqué la représentante adjointe de l’ONU Femmes RDC, Cathérine Odimba, à l’occasion d’un café intergénérationnel tenu samedi dernier au quartier Bibwa, dans la commune de la N’Sele, axé sur le thème « Entrepreneuriat féminin », rapporte un document de l’agence Onusienne parvenu lundi à l’ACP.

Mme Odimba qui s’exprimait au cours de cet atelier organisé par la « Fondation Briser le silence », en marge de la journée internationale de la jeunesse célébrée le 12 août de chaque année, à travers les activités génératrices des revenus (AGR), a relevé l’importance, le bien fondé et les privilèges du renforcement des capacités à l’heure où justement la RDC fait face à de multiples défis pour favoriser les conditions sociales de la femme, en l’occurrence ceux liés à son autonomisation et à sa présence aux organes de prise des décisions, à la lutte contre les violences basées sur le genre ainsi qu’à la COVID-19.

Pour sa part, la « Fondation briser le silence », pilotée par Mme Jeannine Mabunda, a exhorté les filles et femmes de Kinshasa, particulièrement celles habitant ce coin périphérique de Bibwa dans l’Est de Kinshasa, à entreprendre et soutenir les activités lucratives, dans la perspective de leur autonomisation et pour ce faire, à ne jamais compter sur les autres.

S’agissant de l’activité proprement dite, celle-ci a connu la participation de jeunes femmes et filles du quartier, dont l’âge varie entre 18 et 35 ans, soucieuses de fructifier leurs affaires. Le café a été marqué par plusieurs activités dont les échanges d’expériences entre les participants et les panélistes choisis à cet effet, pour leurs parcours riches dans les différents domaines de la vie, rappelle-ton

Au nombre de ces parallélistes, l’on a noté les interventions de Tysia Mukuna, fondatrice de la « Kinoise », un café made in Kinshasa, Eric Kasinga qui évolue dans le domaine de la transformation des plastiques.

 Il convient de rappeler que la « Fondation Briser silence », a été créée en 2016. C’est une ASB qui vient en aide aux femmes et enfants dans les pays post-conflits en l’occurrence la RDC.

ACP/