Kasaï : le gouverneur du Kasaï annonce la réhabilitation de trois mille mètres de la piste de l’aéroport de Tshikapa

0
392

Tshikapa,  23 août 2022 (ACP).- Le gouverneur du Kasaï, Dieudonné Pieme Tutokot, a annoncé mardi àTshikapa,  le début des travaux de la réhabilitation et de la modernisation de l’aéroport national du chef-lieu de la province, grâce à l’implication personnelle du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, après son passage à Tshikapa.

Ces travaux consistent à l’élargissement de trois mille mètres de la piste d’atterrissage, et la construction du tarmac de l’aéroport. Une étude de faisabilité effectuée vendredi dernier par la société égyptienne, précise que  le coût et la durée des travaux seront rendus publics dans un bref délai après

la validation des rapports par la présidence de la République. ”C’est la première étape franchie, nous allons faire un rapport qui sera validé par la hiérarchie ensuite interviendra le début des travaux proprement dites”, précise le gouverneur Pieme.

Le chef de l’exécutif provincial du Kasaï invite à cet effet, les résidents illégaux qui envahissent la piste d’atterrissage de l’aéroport national de Tshikapa de vider le lieu pour faciliter l’exécution de ces travaux.

L’autorité provinciale reconnait par ailleurs certaines contraintes que son gouvernement doit résoudre bien avant le début des travaux, à savoir l’indemnisation des résidents qui se trouvent le long de la piste de l’aéroport national de Tshikapa. « Les occupants légaux ayant construit dans les environs de l’aéroport se verront être indemniser pour faciliter leur délocalisation, sinon nous allons proposer à la présidence de délocaliser cet aéroport vers Katshiongo, village situé à 20 kilomètres du centre-ville« , indique le gouverneur piemé.

Il sied de signaler que la piste de l’aéroport national de Tshikapa se trouve dans un état de délabrement très avancé qui nécessite une réhabilitation. Elle est en terre battue et couverte de petits cailloux, cela empêche l’atterrissage des avions appropriés.  ACP/ Kayu/JLL