Nord-Kivu : le vice-gouverneur salue la construction des infrastructures modernes des postes frontaliers de Kasindi-Bunagana

0
194

Goma, 26 août 2022 (ACP).- Le vice-gouverneur de la province du Nord-Kivu, le commissaire divisionnaire Jean-Romuald Ekuka Lipopo, a salué, mercredi 25 aout, la construction des infrastructures modernes au niveau des trois principaux postes frontaliers du Nord-Kivu à savoir Kasindi, Bunagana et la Petite Barrière de Goma.

L’autorité provinciale qui s’exprimait à la frontière Ruzizi 1er, au Sud-Kivu, à l’occasion de l’inauguration commune des ouvrages construits dans le cadre du projet de facilitation du commerce dans la région des Grands Lacs (PFCGL), est revenu sur les avantages des bâtiments analogues inaugurés au Nord-Kivu car bénéfiques tant pour les services étatiques que pour les usagers trafiquants et autres voyageurs.

« Ces bâtiments permettrons, à coup sûr, une meilleure prise en charge des migrants, de petits commerçants transfrontaliers en particulier, et des marchandises », a indiqué le Vice-gouverneur Ekuka tout en rappelant qu’au même moment Kasindi bénéficiait de la rénovation des infrastructures analogues déjà opérationnelles à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, dans le territoire de Beni.

Il s’est ainsi dit convaincu qu’avec ces nouveaux bâtiments administratifs, les agents commis à la frontière travailleront désormais dans des conditions logistiques acceptables et favorables avec l’espoir de voir « ces infrastructures modernes et équipées contribué à la maximisation des recettes ».

L’amélioration de la gestion du flux migratoire et la lutte efficace contre la corruption et les tracasseries, constituent parmi tant d’autres, les avantages à tirer de ces ouvrages réalisés grâce à l’association internationale pour le développement du groupe de la Banque mondiale, le Comesa, la Cellule en charge des infrastructures au sein  du ministère des Infrastructures et Travaux publics en plus de l’entreprise chinoise en charge de l’exécution du projet.

A noter qu’à ce jour, pour la Province du Nord-Kivu, seuls les bâtiments de Kasindi ont été inaugurés, pendant que pour le poste frontalier de Bunagana, les travaux qui étaient pourtant exécutés à plus de 85%, se sont arrêtés suite à l’occupation de la contrée par les terroristes M23 alors que tous les équipements ainsi que les matériaux de construction étaient déjà sur le site. Pour le poste frontalier de la Petite Barrière de Goma, le démarrage effectif des travaux de construction attend la fin du processus d’indemnisation des personnes affectées par ce projet, a précisé le Vice-gouverneur Jean-Romuald. ACP/ Kayu/SGB/HBB/NKV