La participation citoyenne au développement de la RDC au centre de l’activité organisée par de l’Asbl «AJCDI» à Kinshasa

0
126

Kinshasa, 28 août 2022 (ACP).- L’Asbl  «Association des jeunes pour la conscience et le développement intégral du Congo (AJCDI)» a organisé samedi son premier anniversaire, sous le thème «La participation citoyenne au développement de la RDC et la lutte contre les antivaleurs», à l’école de la Liberté, située dans la commune de Masina à Kinshasa.

La vice-présidente de l’AJCDI, Dorcas Nzumea a fait savoir que cette structure est partie de la volonté d’un groupe de personnes sensibles à la situation des jeunes en difficulté d’insertion sociale suite aux réalités sociales, économiques et géopolitiques qui condamnent la jeunesse congolaise à un triste sort, annonçant un avenir sombre et favorise la montée du taux du banditisme, des actes de vandalisme et d’autres.

Elle a souligné que l’AJCDI a consciemment pris acte de relever les défis aux fins de concourir à une solution palliative pour endiguer et éradiquer ce phénomène qui assassine l’avenir de la nation.

«L’Asbl  «AJCDI» a plusieurs objectifs entre autres, la lutte contre la pauvreté, l’égalité entre les sexes, l’autonomisation de la jeune fille et du jeune garçon par l’apprentissage des métiers socioprofessionnels, la réinsertion sociale des filles-mères, la création des centres de formation pour le bien-être des jeunes , la lutte contre le changement climatique pour un environnent sain et d’autres », a-t-elle déclaré.

Mme Nzumea a rappelé que durant cette première année d’existence de cette structure, quelques projets ont été exécutés, notamment l’élaboration du statut et sa légalisation, le lancement du projet sur l’agriculture, la pisciculture dans une ferme privée située dans la commune de la N’Sele, la formation sur l’entreprenariat et l’éducation financière ainsi que l’ouverture du centre professionnel en coupe et couture.

Elle a adressé ses remerciements aux pionniers qui ont eu l’idée de créer cette Association dans ce quartier Matadi, en l’occurrence le Père Didier Sampungi, Mme Dorcas Nzumea, Me Rufin KIlunga, Mme KevineKamanda et Me Julien Luzala.

Les jeunes appelés à sortir de l’oisiveté pour accompagner le développement de la RDC

Par ailleurs, un des intervenants, Don Mazakala Mpanzu, journaliste à l’Agence congolaise de presse (ACP), a appelé les jeunes à sortir de l’oisiveté pour participer au développement de la RDC lors de sa communication axée sur «La participation intégrale de la jeunesse dans le processus de développement de la société congolaise».

Pour lui, selon le rapport de l’agence de notation « Bloomfield investment » rendu public le 20 juin 2022, la RDC dispose d’une population très jeune composée de plus de 66% ayant moins de 24 ans, dont 52% sont en âge de travailler. À cet effet, a-t-il dit, l’importance du poids démographique des jeunes prouve à suffisance que la jeunesse est un levier important pour le développement du pays.

M Mazakala a invité les jeunes à sortir de la distraction et autres antivaleurs qui gangrènent la jeunesse afin de se lancer dans l’entrepreneuriat et l’apprentissage de métier pour contribuer au développement du pays.

De son côté, le chef du quartier « Matadi » à Masina, Hilaire Gilembi a rendu hommage à l’Asbl «AJCDI» pour cette initiative d’encadrement de la jeunesse, avant de promettre son soutien et son accompagnement à cette structure. «Comprendre et combattre les antivaleurs» et «L’endométriose» ont été les thèmes abordés au cours de cette rencontre par le chargé des relations publiques de cette Asbl Rodriguez Sadio et Mme Mimi Kena représentante du président de l’ONG «Endocare», signale-t-on. ACP/KHM/CL/KMT