Hausse sensible des prix des produits de première nécessité à Bandundu.

0
197

Bandundu, 30 aout 2022(ACP).- Les prix des biens de première nécessité accusent une augmentation sensible de plus de  80% dans la ville de Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu, des suites de leur rareté constatée sur le marché local depuis la deuxième quinzaine de ce mois.

Le prix d’un demi sac des cossettes  de manioc appelé communément « Mbadi » est passé de 40.000fc à 45.000fc, un paquet de poissons fumés et frais (Mupiku) est passé de 2.500fc à 5.000fc est un « sakombi » de maïs graine de 800fc à 950fc voire même 1.000FC, une bouteille d’huile de palme de 1.500fc à 2.500fc, un sac de sel de 25kg de 23.000fc à 29.000fc, un sachet de sucre de 5kg de 11.000FC à 14.000FC.

La culture des champs agricoles et semi agricole qui préoccupe les paysans pendant cette saison agricole, a créé une rupture d’approvisionnement de la ville en vivres et une rareté.

ACP/Kayu/FMB/CDN