793 délinquants présumés « Kuluna » présentés au Gouverneur de la ville de Kinshasa

0
321

Kinshasa, 31 août 2022 (ACP).- Le commissaire divisionnaire adjoint de la Police nationale congolaise (PNC) de Kinshasa, Sylvano Kasongo a présenté au Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka, 793 bandits urbains communément appelés « Kuluna », lundi au terrain Flamboyants, situé dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

C’était en présence de plusieurs personnalités, parmi lesquelles le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godefroid Mpoy et le vice-gouverneur, Gérard Mulumba ainsi que des membres des associations de défense des droits de l’homme.

Le gouverneur Gentiny Ngobila a exprimé sa déception de voir cette situation perdurer, avant de remercier la PNC pour le travail qu’elle continue d’abattre, tout en l’encourageant de poursuivre sans relâche cette opération afin de permettre aux Kinoises et Kinois de vivre et de circuler dans la tranquillité.

« Cela est non seulement mon combat, mais aussi celui du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ainsi que du gouvernement congolais tout entier », a-t-il dit.

Pour lui, ces bandits urbains communément appelés « Kuluna » doivent aussi être transférés dans les prisons d’Angenga et Ekafela ainsi qu’ au centre de Kotakoli où ils seront formés pour servir le pays sous le drapeau.

« Il faut que la police accentue la traque pour décourager ce phénomène car, au fur et à mesure que nous avançons, il y aura plus des Kuluna à Kinshasa avec la surpopulation de la capitale », a fait savoir le Gouverneur Ngobila.

Signalons qu’il y a 61 mineurs dans ce groupe de bandits urbains communément appelés « Kuluna » repris de justice qui semait la terreur au sein de la population Kinoise, qui a été présenté à l’autorité urbaine.

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a fait savoir, par ailleurs, que les parents de ces bandits urbains communément appelés « Kuluna » seront invités et que les enfants hors-la-loi seront jugés par leur juge naturel. ACP/Kayu