Les chefs d’établissements de Funa avertis au respect des instructions pour la lutte contre les antivaleurs 

0
338

Kinshasa, 02 septembre 2022 (ACP).- Le directeur de la province éducationnelle de Funa,  Robert Kongi Mugomu, a averti vendredi les chefs d’établissements au respect des instructions pour la lutte contre les antivaleurs à l’issue de la réunion  stratégique organisée au lycée Toyokana, situé dans la commune de Kasa Vubu à Kinshasa.

Il a indiqué que cette assemblée est consécutive au moratoire de 3 mois instruit par le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST) Tony Mwaba,  sur ce, chacune de province éducationnelle doit se défendre face aux instructions perçues lors de la dernière assise de la revue annuelle de performance.Le directeur Kongi  a fait savoir que cette rencontre était une occasion  pour lui, d’une part de restituer la synthèse de la dernière assise et table ronde des écoles privées agrées aux différents chefs d’établissements, et d’autre part de donner les orientations fermes pour un bon démarrage de l’année scolaire 2022-2023.Tous les chefs d’établissements ont reçu un papier pour reproduire toutes les antivaleurs et recommandations qu’ils gèrent dans leurs secteurs de sorte que cela serve de base à la province éducationnelle de Funa.

Les  bourgmestres invités à accompagner le système éducatif

Le directeur Robert  Kongi a invité en cette première réunion de la rentrée scolaire les bourgmestres de différentes municipalités que regorge cette province éducationnelle de Funa, faisant que l’importance de leur présence à cette assemblée était de solliciter un travail de synergie avec ces derniers afin de lutter aux différentes antivaleurs qui rongent le système éducatif congolais à travers, notamment la spoliation de terrain des écoles publiques, la nuisance sonore etc.

De sorte qu’ensemble avec ces  responsables communaux qu’ils essayent de bâtir ces maux qui constituent des  obstacles au cursus scolaire des apprenants. Parlant de l’accès, la qualité et la gouvernance, les efforts sont entrain d’être consentis pour instruire les enseignants et les chefs d’établissements de Funa à la bonne gestion des écoles et les enfants afin de réussir le pari de placer parmi les provinces éducationnelles modernes de la RDC.

Pour l’inspecteur provincial principal de Funa, Touppy Kibulana a saisi l’opportunité pour annoncer dès ce lundi 5 septembre 2022 le contrôle de dossier dans sa juridiction,  soulignant que les récalcitrants seront sanctionnés. ACP/Kayu/SGB/HBB