Kwango : la population appelée à éviter l’intoxication et la manipulation sur le conflit des peuples Teke et Yaka

0
270

Kenge, 6 Septembre 2022 (ACP).- Le Vice-premier Ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Daniel Aselo Okito, a appelé dimanche à Kenge, la population du Kwango à éviter l’intoxication et la manipulation sur le conflit opposant les peuples TEKE au YAKA dans le territoire de Kwamouth, province du Mayi-ndombe.

Daniel Aselo Okito, l’a dit à l’issue de sa mission à Kenge dans la province du Kwango après avoir rencontré le gouverneur de province, le comité provincial de sécurité, les notables, les chefs coutumiers de Kenge et l’évêque du diocèse de Kenge, qui, selon le VPM, se sont engagés à chercher des solutions idoines pour la sortie des Yaka se trouvant en forêt dans le territoire de Kwamouth.

Daniel Aselo Okito a indiqué que la délégation gouvernementale qu’il conduisait a accompli sa mission au Kwango pour avoir eu l’engagement de toutes ces couches rencontrées qui s’avèrent incontestables dans la résolution de ce problème.

Il a insisté que la population Yaka évite de recevoir des informations d’intoxication et de manipulatoin, soulignant que le gouvernement n’acceptera pas qu’il y ait un individu quel que soit son statut agissant sur son compte, tant qu’il ya  des institutions habiletées à le faire.

Pour lui, le gouvernement congolais n’a pas besoin de voir une goutte de sang d’un congolais tombée par terre.

La délégation du VPM composée du ministre d’Etat, ministre de la justice, Rose Mutombo, du ministre des droits humains, Fabrice Puela et du ministre des affaires sociales, actions humanitaires et solidarité nationale, Modeste Mutinga, a séjourné à Kenge de vendredi à dimanche, rappelle-t-on. ACP/Kayu/LYS/CDN