CAF : Berkane domine Wydad (2-0) et remporte la Super Coupe d’Afrique 2022

0
118

Kinshasa, 11 septembre 2022 (ACP).- La Renaissance Sportive Berkane (vainqueur de la coupe de la Confédération) a dominé le Wydad Athletic Club (vainqueur de la Ligue des champions) sur le score de 2-0, samedi au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah, à Rabat, au Maroc, en finale de 31ème édition de la Super Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

Berkane s’est illustré dès le coup d’envoi de ce derby marocain par une maitrise du jeu. Très dynamique, précis et correct, les « Berkanis » ont presque dominé leur adversaire, en faisant un match parfait.

Cherki El Bahri (32ème) et Sofian El Moudane (67ème) sur penalty provoqué par l’international congolais, Chadrack Muzungu ont inscrit les deux buts, permettant ainsi aux « Orange-noir et blanc » de remporter haut la main ce sacre, longtemps convoité. Les Wydadis se sont buté devant le portier renais, Hamza Hamiani Akbi, auteur d’une excellente prestation, stoppant quasiment toutes les offensives sérieuses de l’équipe adverse. Ce dernier a été même désigné homme du match pour ses prouesses au courant de cette finale des champions.

 La RS de Berkane, emmené par l’Algérien Abdelhak Benchikha depuis le départ du coach congolais Florent Ibengé vient de décrocher son tout premier trophée de Super Coupe de la CAF, succédant ainsi à Al Ahly SC d’Egypte, tenant du titre et recordmen avec huit trophées. De son côté, le Wydad qui avait inscrit son nom au palmarès de la compétition en 2018, a manqué une occasion d’ajouter une deuxième prise à sa besace.

Deux Congolais au rendez-vous de cette finale

Les joueurs Chadrack Muzungu et Arsen Zola ont été les deux Congolais présent à cette finale de la Super coupe de la CAF.

Chadrack Muzungu, ancien de V.Club et actuel sociétaire de Berkane s’est illustré, grâce à ses incursions, offrant un pénalty à son équipe qui a amené le 2ème but. Il a soulevé son deuxième trophée après celle de la coupe de la CAF remporté avec le coach Jean Florent Ibenge et son compatriote Roussein Tuisila. Pour sa part, l’international Arsène Zola, ancien latéral gauche de TP Mazembe, arrivé tout récemment au Maroc, a également disputé ce match dans l’effectif de Wydad AC.

Une 4ème finale entre deux clubs d’un même pays

La RS Berkane et le Wydad AC, deux clubs d’un même pays, qui se sont retrouvés sur le toit des championnats des interclubs africains, se sont affrontés pour la 4ème fois dans l’histoire de cette compétition en vue de décrocher le trophée.

Selon le site officiel de la CAF, il s’agit de la 4ème finale pour le Wydad (1993, 2003, 2018 et 2022), qui rejoint le Raja de Casablanca pour le plus grand nombre de finales de Super Coupe disputées par une équipe marocaine. Aucun pays n’a eu plus de clubs différents prenant part à la Super Coupe que le Maroc. En plus du Wydad et de Raja de Casablanca, de la RS Berkane et du Maghreb FES, le Maroc compte également le FAR Rabat et le FUS Rabat qui sont de malheureux finalistes

« En effet, la première fois que deux équipes du même pays se sont rencontrées en finale de la Super Coupe de la CAF, remonte au 16 janvier 1994, au Soccer City de Johannesburg, en Afrique du Sud. C’était à l’occasion de la 2èmeédition de cette coupe opposant les Egyptiens du Zamalek et d’Al Ahly dans un derby du Caire. Lors de cette finale, Zamalek, vainqueur de la Coupe des Clubs Champions d’Afrique (actuel ligue des champions) 1993, avait battu son rival de la même ville, Al Ahly, vainqueur de la Coupe des Clubs Vainqueurs de Coupe (actuel coupe de la confédération), 1-0. Ayman Mansour (86ème) avait marqué l’unique but du match en faveur du Zamalek », indique la source

La source fait savoir que la deuxième occasion, c’était en 1997 lors de la finale entre Zamalek SC et Al Moqaouloum (4-2) aux tirs au but, après un nul vierge de 0-0, aux temps réglementaires. La troisième s’était disputée au stade Olympiques de Rades, en 2008 entre l’ES Sahel-CS Sfaxien (2-1).

Le mythe du vainqueur de la Ligue des champions brisé

En battant le Wydad AC, Berkane a brisé le mythe donnant comme favori à cette Super coupe, le vainqueur de la Ligue des champions africains.

Le parcours de cette Super coupe, renseigne que, seulement à cinq reprises que le vainqueur de la Ligue des champions s’est incliné dans cette compétition. Le club ivoirien d’Africa Sport avait battu les Marocains du Wydad AC lors de la 1ère édition à Abidjan en 1993 ; les Tunisiens de l’ES Sahel avaient gagné les Marocains du Raja CA en 1997 ; le club marocain du Maghreb de Fès avait surpris les Tunisiens de l’ES Tunis en 2012 et le Raja CA et le Zamalek SC avaient dominé l’ES Tunis respectivement en 2019 et 2020. Les Marocains de Fès est le premier club vainqueur de la Coupe de la CAF, à avoir remporté la Supercoupe de la CAF.

Le TP Mazembe de Lubumbashi est le seul club congolais à avoir remporté cette coupe à trois reprises, soit en 2010, 2011 et 2016. Le Caire a accueilli la finale de la Super Coupe de la CAF à six reprises plus que toute autre ville, suivie de Casablanca (trois fois) et de Doha.

ACP/