Le peuplement de la RDC dans l’enseignement de l’histoire fait l’objet d’une thèse de doctorat à l’UPN

0
315

Kinshasa, 13 septembre 2022 (ACP).- Le chef de travaux Stanley Ekombe Isenkangi a soutenu, mardi à l’Université pédagogique nationale (UPN), une thèse de doctorat intitulée « La transposition du concept peuplement de la République démocratique du Congo dans l’enseignement de l’histoire au secondaire. Essai de didactisation d’une question socialement vive ».

Cette thèse, qui lui a valu le grade de docteur en sciences historiques, avec la mention « grande distinction », est axée sur deux cadres d’analyse, le paradigme de la « transposition didactique » et celui des « questions socialement vives ».

Le récipiendaire a dit avoir fait une lecture croisée entre l’histoire savante, à la lumière des développements de la recherche historique la plus avancée, et l’histoire scolaire telle qu’elle apparaît dans les manuels scolaires, qui sont la traduction du Programme national d’histoire.

Cette recherche doctorale, a-t-il dit, fait le constat du décalage, mieux, du fossé entre le savoir scolaire et la discipline de référence au niveau universitaire.

L’ambition de cette recherche, a-t-il indiqué, est donc l’insertion du « peuple congolais » dans le Programme national d’histoire et les manuels qui en découlent.

Les professeurs Jean Kambayi Bwatshia et Dominique Ndandula ont été respectivement promoteur et co-promoteur de cette thèse, tandis que le secrétaire général académique de l’UPN, le Pr Mubedi Ilunga, a présidé cette séance académique, au nom de la rectrice. ACP/Kayu/CKM/Thd