Renforcement des capacités des inspecteurs des régies financières sur le système comptable Ohada

0
332

Kinshasa, 13 septembre 2022 (ACP).- Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a lancé lundi à Kinshasa, le séminaire de renforcement des capacités des inspecteurs et vérificateurs des régies financières en système comptable  de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) révisé, a appris, mardi l’ACP dudit ministère .

La source indique que ces assises de cinq jours, soit du 12 au 16 septembre  en cours, permettront aux cadres et agents des régies financières de maximiser les recettes publiques à travers la maîtrise des innovations introduites, par le SYSCOHADA (système comptable ouest africain) révisé, celle des aspects fiscaux introduits dans la loi de Finances 2021/revenus 2022 ainsi que l’appropriation des techniques de contrôle, de vérification et d’audit des états financiers.

Le ministre des Finances a rappelé ,à cette occasion, aux inspecteurs et vérificateurs  de la Direction générale des  impôts (DGI),  de la direction générale  des recettes  administratives, judiciaires, domaniales et de participations (DGRAD),  de la direction générale des douanes et accises (DGDA) et  la direction d’audit et contrôle de gestion (DAC), l’importance cruciale de leur implication respective dans le renforcement de la mobilisation des recettes afin de permettre au gouvernement, de financer son programme ambitieux qui matérialisera la vision du Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Tenant compte des objectifs bien circonscrits dans mon Plan d’action à l’horizon 2023, défini lors du séminaire tenu à Moanda, je n’ai pas hésité, un seul instant, à soutenir cette action de formation du  comité de pilotage de la vulgarisation du système comptable OHADA (COPIL/OHADA), qui s’inscrit en droite ligne dans les initiatives militant en faveur de la mobilisation accrue des recettes publiques », a-t-il indiqué.

Objectifs du séminaire

Par ailleurs, le ministre des Finances a fait remarquer que  ce séminaire vise deux principaux objectifs à savoir ; l’amélioration de la mobilisation des recettes de l’État à court et moyen terme afin de dégager les besoins de financement du Programme d’actions du gouvernement  et l’Optimisation de  la mobilisation des recettes non fiscales  au regard du potentiel fiscal au sein de chaque service d’assiette.

Il a aussi rappelé que l’adhésion de la République démocratique du Congo à l’OHADA  le 12 juillet 2012  a jeté les bases solides du processus d’amélioration du climat des affaires  en accédant à la magistrature suprême.

Pour Nicolas Kazadi, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, par le biais du gouvernement Sama Lukonde, a fait de la lutte contre les antivaleurs son cheval de bataille pour galvaniser toutes les énergies, autour du soutien à la croissance économique de la RDC.

« C’est donc ensemble que nous relèverons le défi de la mobilisation des recettes publiques, en usant avec efficacité des outils mis à notre disposition » a-t-il dit, rappelant que le Président de la  République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, par le biais du gouvernement Sama Lukonde, a fait de la lutte contre les antivaleurs son cheval de bataille pour galvaniser toutes les énergies autour du soutien à la croissance économique de la nation RDC.

Nicolas Kazadi a conclu en rappelant les mots du Secrétaire Général du Conseil Permanant de la Comptabilité au Congo (CPCC), le Système comptable OHADA révisé a induit des améliorations significatives tant dans la tenue des comptes que dans la présentation de l‘information financière.

Il est donc essentiel que les contrôleurs des droits de la République puissent saisir les contours de la base de présentation de cette même information financière qu’ils sont appelés à contrôler sous l‘angle fiscal, a-t-il souligné. ACP/Kayu/CKM/Thd