Bas-Uélé : la députée Géneviève Inagosi appelle les chrétiens du diocèse de Wamba au calme

0
324

Isiro, 14 septembre 2022 (ACP).- La députée nationale Géneviève Inagosi, élue du territoire de Wamba, dans la province du Haut-Uélé, a  appelé  les  chrétiens de l’église catholique du diocèse de son territoire au calme et surtout d’utiliser les canaux les mieux indiqués pour faire entendre leurs revendications, a appris l’ACP mercredi, des sources locales.

La députée Géneviève Inagosi qui réagissait à la suite d’une manifestation de colère  des chrétiens de l’église catholique du diocèse de Wamba contre des allégations selon lesquelles l’évêque de ce diocèse, Mgr Janvier Kataka, en séjour à Rome, aurait  proposé au Saint Père, la nomination d’un frère de sa tribu nande de Butembo dans le Nord-Kivu,,* pour lui succéder, a demandé aux fidèles de cette confession religieuse, à revenir au bon sentiment et à privilégier la paix.

« je voudrais appeler les uns les autres au calme, et à l’apaisement. Nous continuons à porter des plaidoyers des chrétiens du diocèse de Wamba auprès des instances de l’église. Il faut alors éviter de poser des actes qui portent préjudices à notre diocèse. Nous remercions la hiérarchie de l’église catholique qui reste attentive aux cris des fidèles du diocèse de Wamba et qui suit avec attention tout ce qui s’y déroule », a-t-elle dit.

Selon des sources sures et autorisées, a-t-elle souligné,  il n’y a pas une nomination d’un nouvel évêque dans ce diocèse, d’autant plus que l’actuel évêque n’a pas encore pris sa retraite.

« Il est vrai que l’Evêque Janvier Kataka a atteint 75 ans, et conformément aux règles de l’église, il a adressé sa lettre de renonciation au Saint Père, mais qui, jusqu’ici,  n’a pas encore été acceptée parce qu’aucune lettre d’acceptation n’a encore été publiée au Vatican », a affirmé la députée nationale Géneviève Inagosi.

Le prédécesseur de l’actuel évêque de Wamba, rappelle-t-on  était de la tribu  Nande de Butembo de Nord- Kivu, Mgr Mboha Charles, de même que Janvier Kataka.

Pour manifester leur mécontentement, les fidèles chrétiens de l’église catholique du diocèse de Wamba avaient scellé les portes de l’église et aucune messe n’a été célébrée dimanche, en la cathédrale Saint Joseph de Wamba. ACP/ KHM/OB/MNI/HBB/CDN/KAI