Ouverture à Mbanza-Ngungu d’un colloque sur le développement   du Kongo Central

0
228

Mbanza-Ngungu, 15 septembre 2022 (ACP)– Le gouverneur de la province du Kongo Central, le Dr Guy Bandu Ndungidi a ouvert, mercredi à Mbanza-Ngungu, les travaux du colloque sur le développement de cette province, organisés du 14 au 16 septembre à l’Université Kongo (UK).

Les participants à ce colloque, qui durera trois jours, se pencheront sur plusieurs domaines liés au développement de la province du Kongo Central, notamment les domaines socio-culturel et économique, de la santé, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des infrastructures, tout en relevant les contraintes et les stratégies de ce développement.

Le gouverneur Guy Bandu Ndungidi a, dans son mot d’ouverture, rendu hommage au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui, a-t-il dit, n’a cessé d’orienter ses actions au profit du développement de la province du Kongo Central en particulier et du pays en général, au travers notamment de la construction du port en eaux profondes à Banana, du projet de construction du barrage d’Inga 3 et de la rétrocession des 10 millions de dollars en faveur de la population de Muanda.

Il a salué les organisateurs de ce colloque dont le thème   « le développement du Kongo Central : atouts et contraintes » prouvera effectivement la maturité de l’Université Kongo, pour sortir des résolutions qui seront en mesure de redynamiser l’industrie et booster le développement de la province.

Le recteur de l’Université du Kongo (UK), le Pr Odilon Gamela a indiqué, dans son discours, que ce colloque constitue un moment de réflexion pour faire le point de la province du Kongo Central, sur tous les plans, de manière à dégager un plan pouvant assurer son meilleur avenir, avant de souhaiter que les  résolutions qui sortiront de ces travaux, soient le modèle que  les autres provinces pourront suivre pour garantir aussi leur développement.

Le président du conseil d’administration de l’Université Kongo (UK), Mboso Kiamputu a, dans son mot de bienvenue, rappelé que cette alma mater,  créée à l’initiative d’un groupe de professeurs Kongo, a déjà totalisé 32 ans d’existence, soulignant qu’elle est la deuxième initiative collective du peuple Kongo après l’ABAKO qui avait milité pour l’indépendance du pays.

Cette université, a noté M Mboso, a, dans ses 32 ans d’existence, pu produire 4.049 diplômés dont 1.689  médecins, 64 ingénieurs civils, 993 économistes,  1.022 juristes, 221 ingénieurs agronomes, 10 politologues  et 29 diplômés en lettre et communication ainsi que 21 en sciences de développement.

Il a lancé un appel à tous les membres de la communauté Kongo et aux personnes de bonne volonté à soutenir matériellement, financièrement et moralement l’Université Kongo.

Le président de l’Assemblée provinciale du Kongo Central, les députés nationaux et provinciaux, les sénateurs, les membres du gouvernement provincial,  les maires des villes, les autorités politico-administratives, les mandataires des entreprises publiques et privées, les autorités judiciaires, les membres des corps académiques des établissements d’enseignement supérieur et universitaire, ont assisté à l’ouverture de ces travaux qui se tiennent sur le site de Luvaka de l’Université Kongo à Mbanza-Ngungu.

ACP/KHM/ODM/CDN