Les états généraux des sports de Kisantu ont accouché des grandes décisions, révèle Barthélémy Okito  

0
227

Kinshasa, 18 septembre 2022 (ACP).-Le secrétaire général aux Sports,  Barthélémy Okito Oleka, a révélé que les état généraux des Sports organisés du 29 août au 03 septembre à Mbuela Lodje, à Kisantu, au Kongo-Central, ont accouché des grandes décisions qui vont bouleverser  la marche du sport national dans les joueurs avenirs, samedi, au cours d’un entretien avec l’ACP, dans son cabinet de travail au stade des Martyrs de la Pentecôte.

Le secrétaire général Barthélémy Okito qui va bientôt en retraite, a exprimé sa satisfaction d’avoir été au four et au moulin dans l’organisation de ces assises, ayant abouti à des très bonnes résolutions pour le développement du sport congolais de manière générale.

« Je suis très content du fait que ces assises de Kisantu, sur demande expresse du Président Félix Tshisekedi ont eu lieu avant mon départ à la retraite. En attendant l’exécution des résolutions et des recommandations qui y ont été prises, je suis rassuré et je suis d’avis  que le Chef de l’Etat réagira comme il se doit une fois dès que le ministre des Sports et loisirs, Serge Chembo Konde, lui transmettra la copie  de toutes ces résolutions », a-t-il renseigné, avant d’ajouter qu’il faudra que les dirigeants sportifs du pays abandonnent la mauvaise gouvernance qui les caractérise et qui a fait que le sport national périclite dans les profondeurs du gouffre.

Il a demandé aux dirigeants sportifs de s’impliquer dans l’application des résolutions issues des états généraux pour tirer le sport national vers le haut, à travers la planification de la participation de la RDC aux différentes compétitions internationales.

Au-delà des difficultés financières rencontrées, a-t-il expliqué, les Fédérations sportives nationales, il y a certaines Fédération qu’il faut féliciter pour le travail qu’elles abattent sur le terrain entre autres, la Fédération congolaise des luttes associées (FECOLUTTA), la Fédération de volley-ball du Congo (FEVOCO) et la Fédération congolaise de Boxe, respectivement dirigées par Eric Kinzambi, Christian Matata et le général Luyoyo, qui, contre vents et marées,  tiennent quand même le coup.

Inauguration d’un centre des sports moderne le 30 décembre prochain

Bien qu’étant à la porte de sortie de son poste de secrétaire général aux sports, Okito en a profité pour clamer haut et fort que la RDC ne souffrira plus des problèmes d’infrastructures sportives.

Il a indiqué que 4 gymnases couverts seront construites dans les tout prochains jours, à Kinshasa, soulignant qu’en attendant, qu’il vient de signer un document annonçant l’inauguration, le 30 décembre prochain, d’une salle des sports, unique en Afrique et construites par les Japonais. Il sera situé entre l’Université protestante au Congo et le Commissariat général de la police nationale.

Barthélemy Okito, 22 ans au service du sport congolais

Le secrétaire général aux Sports et loisirs, Barthélemy Okito a été mis à la retraite à travers une Ordonnance présidentielle lue à la radio télévision nationale congolaise (RTNC), dans la soirée de vendredi dernier.

Le secrétaire général Okito a passé 22 ans à la tête du secrétariat général aux Sports, voyant plusieurs ministres des Sports défilés sous yeux. Il a remplacé à ce poste N’Fan Iyind Mushid.

« A 67 ans d’âge, il a plu à son Excellence Félix Antoine Tshisekedi de signer une Ordonnance me retraitant comme secrétaire général émérite. Que Dieu soit loué et m’accorde toute sa bénédiction et grâce. 22 ans comme secrétaire général, ce n’était pas facile Dieu est tout grand. Il m’a gardé pendant tout ce temps. Je le rends infiniment grâce et le remercie », a indiqué Barthélemy Okito, exprimant également toute sa gratitude au public sportif congolais. ACP/