Sénégal : nomination d’un nouveau gouvernement « de combat »

0
144

Kinshasa, 18 septembre 2022 (ACP).- Un nouveau gouvernement  de 38 ministres  dont huit femmes et huit jeunes a été formé  le  samedi 17 septembre  soir au Sénégal, après la nomination du nouveau Premier ministre, Amadou Ba, ont rapporté dimanche les médias internationaux.

Cette équipe  est présentée comme « un gouvernement de combat », avec une continuité et des surprises.

Dans le nouveau gouvernement sénégalais, il y a ceux qui restent, à des postes stratégiques : Sidiki Kaba ministre des Forces Armées,Aïssata Tall Sall aux Affaires étrangères, Antoine Félix Diome à l’Intérieur. C’est aussi le cas pour Marie Khémesse Ngom Ndiaye à la Santé, après plusieurs scandales dans le secteur ces derniers mois.
Grosse surprise, en revanche, à l’Économie : c’est Oulimata Sarr, jusqu’ici directrice régionale de l’agence des Nations unies ONU Femmes, qui remplace Amadou Hott. Quant au constitutionnaliste Ismaïla Dior Fall, il est nommé garde des Sceaux.
On peut aussi noter le retour d’Aly Ngouille Ndiaye, nommé à l’Agriculture. Et puis, un changement au ministère des Sports, à deux mois de la Coupe du monde de football au Qatar : Yankhoba Diattara
remplace Matar Ba.

C’est un « gouvernement de combat » et de « défis », avait dit le secrétaire général de la présidence. « Toutes les régions du Sénégal sont représentées », a déclaré Luc Sarr conseiller du chef de l’État sur la radiotélévision publique. « Il n’y a pas de logique
politicienne », selon lui.

Ce nouveau gouvernement prend forme alors que l’opposition a largement gagné du terrain lors des derniers scrutins, et avant la prochaine échéance électorale : la présidentielle prévue en 2024.  ACP/KHM/C.L/NKV