Ministre président de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Kinshasa pour inaugurer le nouveau centre Wallonie-Bruxelles

0
287

Kinshasa, 19 septembre 2022 (ACP).- Ministre président de la Fédération Wallonie-Bruxelles , Pierre-Yves Jeholet, est arrivé dimanche à Kinshasa en perspective de l’inauguration officielle du nouveau centre Wallonie-Bruxelles qui interviendra dans quelques jours dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), a appris l’ACP lundi de l’ambassade de Belgique.

«Il y a un évènement majeur que nous allons fêter durant notre séjour, c’est l’ouverture du nouveau centre culturel Wallonie-Bruxelles international à Kinshasa. C’est un évènement important pour nos relations aussi bien culturelles qu’académiques », a rapporté le diplomate belge.

Selon la source, le nouveau centre Wallonie-Bruxelles sera un espace de dialogue, de partage et de création.

L’agenda de Pierre-Yves Jeholet et sa délégation prévoit une série de rencontres avec quelques autorités congolaises, notamment le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, et le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Christophe Lutundula Apala, ainsi que tant d’autres partenaires, signale-t-on.

«La particularité de notre mission c’est aussi de faire le point de nos relations en termes de coopération bilatérale directe et indirecte avec les autorités congolaises », a indiqué Pierre-Yves.

Selon ce dernier, son voyage de trois jours à Kinshasa s’inscrit également dans le cadre de la continuité des engagements pris par le Royaume de Belgique lors de la dernière visite du Roi Philippe et de la reine Mathilde en RDC.

«Au niveau de la Fédération, nous avons toujours maintenu notre coopération. Peut-être que c’est le moment d’intensifier celle-ci, pour qu’elle soit toujours bonne. C’était un signal très fort d’avoir nos souverains visiter la RDC », a-t-il déclaré.

Signalons par ailleurs que lors de sa visite à Genève en juin dernier, le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Pierre-Yves Jeholet, avait signé un accord-cadre entre le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme et sa fédération, un texte qui vise à promouvoir et à protéger les droits de l’Homme en République démocratique du Congo.

L’accord prévoit aussi le renforcement de l’État de droit et l’obligation de rendre compte des violations des droits humains dans le pays.

A cet effet, le ministre belge a appelé à l’amélioration et la protection de l’espace civique de la population, au renforcement de l’égalité et la lutte contre la discrimination, à  l’intégration des droits humains dans le développement durable, à  l’alerte précoce, à la prévention et la protection des droits humains en temps de conflits et enfin au renforcement de la mise en œuvre des mécanismes internationaux des droits humains. ACP/KHM/ODM/JFM/HBB