Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi réclame la justice climatique en faveur des pays moins pollueurs

0
223

Kinshasa, 21 septembre 2022 (ACP).- Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a, dans son discours prononcé, mercredi, à la tribune de la 77ème Assemblée générale des Nations Unies, réclamé la justice climatique en faveur des pays moins pollueurs. Il est temps, a-t-il dit notamment, de « compenser, au nom de la justice climatique, les efforts fournis par les pays moins pollueurs, dont ceux de l’Afrique, pour préserver l’environnement, dans l’intérêt de toute notre planète », exigeant d’en finir avec l’exécution sélective des engagements souscrits par les pays pollueurs.

Le Président de la République a, en outre, soutenu, parlant de la transition énergétique, que « l’Afrique regorge suffisamment de sources d’énergies renouvelables et de matières premières susceptibles de contribuer à la mobilisation des alternatives crédibles à la double crise énergétique et écologique ».

La RDC parmi les principaux producteurs des minerais stratégiques

Dans ce cadre précis, le Président Félix Tshisekedi a relevé, dans son allocution, la position privilégiée de son pays qui a un grand rôle à jouer  en faveur de la transition énergétique. « Il est important de relever que la République démocratique du Congo compte parmi les principaux producteurs des minerais stratégiques essentiels à la transition énergétique et à la décarbonisation du secteur des transports, dont notamment le Cobalt, le Lithium, le Nickel ainsi que le Manganèse », a-t-il précisé.

Aussi, en a-t-il appelé à l’arrêt du cycle infernal de la violence à l’Est de la RDC, afin de tirer le plus grand bénéfice de ses potentialités économiques ainsi que de sa riche biodiversité. Et pour plus d’efficacité, la RDC a décidé de valoriser son potentiel en matière d’énergies renouvelables dont l’hydroélectricité, le solaire photovoltaïque, la géothermie et l’exploitation de ses gisements gaziers, pour soutenir, notamment  le programme de transformation verte des économies sur le continent Africain, a annoncé le Président congolais.

Le Chef de l’Etat congolais a soutenu, enfin, en réponse à ceux qui soupçonnent  son pays d’avoir tendance à violer  des normes environnementales en vigueur, que « la RDC  atteindra ses objectifs économiques et sociaux en préservant ses forêts et en continuant de demeurer le pays solution pour la lutte contre le réchauffement climatique ».

ACP /JFM