Appel aux femmes vivant avec handicap à faire un métier de première main

0
109

Kinshasa, 21 septembre 2022 (ACP).- Mme Evelyne Onoya, couturière vivant avec handicap, a appelé jeudi au cours d’un entretien avec l’ACP, ses paires à exercer un métier de première main en vue d’éviter la mendicité.

« Il y a plusieurs métiers que les femmes et les jeunes filles handicapées peuvent apprendre pour devenir autonome. Il s’agit par exemple de l’hôtellerie, l’esthétique, la coupe et couture, la fabrication des savons et détergent. Tout ceci pour satisfaire ses propres besoins y compris ceux de sa famille », a-t-elle dit en substance, avant d’ajouter que les personnes vivant avec handicap ont les mêmes compétences que d’autres êtres humains et peuvent contribuer efficacement au développement du pays.

Elle a, à cet effet, interpellé ses congénères à ne pas se sentir stigmatisées dans la société car, le handicap est un  état qui ne doit pas empêcher cette catégorie des personnes à travailler.

Dans le souci de mieux se faire entendre et satisfaire à leurs besoins, Mme Onoya a par ailleurs, invité les PVH à une application correcte des techniques de plaidoyer pour l’atteinte de leurs objectifs, tout en plaidant auprès du gouvernement, pour la création des emplois et des métiers  en leur faveur.

ACP/KHM/ ODM/JLL/CDN