Lancement en RDC du programme SLL d’Africa CDC pour accélérer la vaccination contre la Covid-19

0
333

Kinshasa, 22 septembre 2022 (ACP).- La vice-ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Véronique Kilumba Nkulu, a lancé officiellement jeudi à la place des évolués dans la commune de la Gombe à Kinshasa le programme SSL (Sauver des vies et des moyens de subsistance) en RDC, piloté par Africa CDC, en partenariat avec la Fondation Mastercard, afin d’accélérer la vaccination contre la Covid-19.

La vice-ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention a, à cette occasion, salué ce nouveau partenariat entre la RDC et Africa CDC, institution technique spécialisée de l’Union Africaine qui renforce la capacité et l’aptitude des institutions de santé publique des Etats africains à détecter et à répondre rapidement et efficacement aux épidémies.

Le programme « Sauver des vies et des moyens de subsistance », a-t-elle dit, va appuyer la vaccination contre la Covid-19 en RDC, plus précisément dans les provinces de Kinshasa et du Lualaba.

Ce programme va contribuer à l’atteinte de l’objectif que la RDC s’est assignée de vacciner d’ici fin 2022 au moins 16 millions de personnes contre la Covid-19 dans le cadre de son nouveau plan national de vaccination, a affirmé la vice-ministre Kilumba.

La déléguée d’Africa CDC à cette cérémonie de lancement, le Dr Ayaan Gedi, du Centre collaborateur régional d’Afrique centrale, a indiqué que dans le cadre du programme « Sauver des vies et des moyens de subsistance » d’une durée de 12 mois, le ministère de la Santé de la RDC et CDC Africa ont prévu d’implanter 15 sites de vaccination (vaccinodromes) dont 11 à Kinshasa et 4 au Lualaba.

Les vaccins contre la Covid-19, a-t-elle fait savoir, restent un outil essentiel pour réduire la transmission et, en définitive, ramener les économies africaines à la normale.

CDC Africa reconnait que la seule façon de mettre fin à la pandémie et de sauvegarder des vies et les moyens de subsistance sur le continent est de vacciner rapidement une masse critique de la population africaine.

L’initiative « Sauver des vies et des moyens de subsistance », a encore dit le Dr Ayaan Gedi, mettra fortement l’accent sur le renforcement des capacités de vaccination et sur la communication des risques et l’engagement communautaire (CREC).

Le coordonnateur technique de la vaccination contre la Covid-19 en RDC, le Dr Alain Ngashi, a, à cette même occasion, fait savoir que d’avril 2021 à mars 2022, le pays n’a vacciné que 800.000 personnes contre la Covid-19.

On a noté une accélération de la vaccination contre la Covid-19 au cours de 5 derniers mois, soit d’avril à septembre 2022.

Au cours de cette période, a-t-il dit, la RDC a vacciné 4,2 millions de personnes contre la Covid-19.

Actuellement, le nombre total de personnes vaccinées est de 5 millions pour la première dose, soit 9,22% de la population cible, et de 3,1 millions de personnes complètement vaccinées, soit une couverture vaccinale de 5,77%.

Et pourtant, l’objectif est de vacciner contre la Covid-19 au moins 70% de la population éligible à la vaccination, a-t-il fait remarquer.

ACP/KHM/ODM/JLL/CDN