Projet du budget 2023, le gouvernement prévoit de réaliser les recettes des douanes et accises à hauteur de 4 769 milliards de CDF

0
107

Kinshasa, 22 septembre 2022 (ACP).- Le Gouvernement de la République prévoit de mobiliser les recettes de l’ordre de 4.769,0 milliards de Francs congolais (CDF), soit plus de 2,3 milliards de dollars américains sur les opérations des douanes et accises conformément au projet du budget 2023 déposé au Parlement, a appris l’ACP, mardi de la Direction générale des douanes et accises (DGDA).

La source renseigne en outre que ces prévisions sont maintenues par l’autorité budgétaire, les assignations budgétaires sur les opérations des douanes et accises devraient connaître un faible taux d’accroissement de 4,4% par rapport à leur niveau de l’exercice 2022 qui était de
4.565,9 milliards de francs congolais.

Elle précise, par ailleurs,  que la cause principale de ce faible taux d’accroissement des recettes attendues de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) reste le nombre important d’exonérations qui s’élève à 1.161,3 milliards de Francs congolais (CDF), soit 68,3% des recettes des douanes et accises mobilisées jusqu’à la fin du mois de juin 2022.

Les recettes de la DGDA sont ventilées de la manière suivante : impôts généraux sur les biens et services (TVA à l’importation) à 1.664,1 milliards de Francs congolais (CDF), soit 34,9% des recettes des douanes et accises, droits d’accises : 1.387,1 milliards de CDF, soit 29,1% des recettes des douanes et accises.

En ce qui concerne les droits de douanes et autres droits à l’importation : 1.496,1 milliards de CDF, soit 31,2% des recettes des douanes et accises, les taxes à l’exportation : 45,6 milliards de CDF, soit 0,9% des recettes des douanes et accises et enfin les amendes et pénalités : 176,1 milliards de CDF, soit 3,7% des recettes des douanes et accises.

On relève, en outre, que pour seulement le mois d’août 2022, les recettes mobilisées par la Direction générale des douanes et accises (DGDA) ont été chiffrées à hauteur de 392,2 milliards de francs congolais (CDF), soit 97% sur les prévisions mensuelles de 140 milliards de francs congolais (CDF).

ACP/KHM/ODM/JLL/CDN