La session de septembre mettra un accent sur des  questions des droits de l’homme, selon le 1er vice-président de l’Assemblée nationale

0
197

Kinshasa, 24 septembre 2022 (ACP).- La session de septembre mettra un accent particulier aux questions des droits de l’homme, a indiqué le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Pr André Mbata, à Kisantu, au Kongo Central, où il passe sa retraite avec notamment les experts de l’ONU et  ceux de la société civile congolaise.

« L’Assemblée nationale accorde un intérêt particulier aux questions des droits de l’homme, afin de s’impliquer pour une bonne protection et promotion des droits de tous les citoyens congolais et de mettre fin à tous les cas de violation de leurs droits », a-t-il indiqué.

Le directeur du Bureau conjoint des Nations-Unies aux droits de l’homme (BCNUDH), Abdoul Aziz Tshioye a, à cette occasion, émis le vœu de voir le Parlement jouer convenablement son rôle de « pierre angulaire » du système de protection des droits de l’homme en RDC.

Organisée du 23 au 26 par la Commission permanente des droits de l’homme de la chambre basse du Parlement, cette a bénéficié  de l’appui financier du BCNUDH. ACP/ KHM/CL/KMT