Une thèse de doctorat sur les projets professionnels des étudiants finalistes de l’UPN à l’épreuve de l’entrepreneuriat

0
203
Le secrétaire général chargé de la Recherche (à g.) remettant le diplôme au nouveau docteur Théophile Ebengo

Kinshasa, 25 septembre 2022 (ACP).- Le doctorant Théophile Ebengo Nkuli a soutenu samedi à l’Université pédagogique nationale (UPN) , une thèse intitulée « Projets professionnels des étudiants finalistes de l’Université pédagogique nationale (UPN) à l’épreuve de l’entrepreneuriat ».

Cette thèse qui lui a valu le grade de docteur en orientation scolaire et professionnelle, et la mention « la plus grande distinction », a visé à scruter si ces étudiants finalistes ont construit ou disposent des projets favorables à une orientation professionnelle vers l’entrepreneuriat.

Il a été également question d’analyser notamment le programme de formation suivi par rapport à la préparation à la culture entrepreneuriale. L’impétrant a souligné que le déséquilibre toujours croissant entre les demandeurs d’emploi et les « offreurs » l’a conduit à observer les intentions de ceux qui sortent du circuit universitaire, pour apprécier en amont de l’acte entrepreneurial, leur désir de s’y engager en mettant à plat la position des différents subjacents à la lumière de la théorie psychosociale du comportement planifié.

Les principaux résultats de cette thèse, a-t-il dit, font état de la montée des intentions entrepreneuriales chez l’étudiant-finaliste qui dispose favorablement à intégrer la sphère entrepreneuriale du marché de l’emploi, avec des attitudes et un sentiment d’auto-efficacité personnelle positifs, mais façonnés dans un système éducatif estimé moins mobilisateur à la création des valeurs.

Le récipiendaire a élaboré par ailleurs, dans cette recherche, un modèle dont la validation s’appuie sur les observations des étudiants du département d’Organisation scolaire professionnelle (OSP) de l’UPN et sur une étude quantitative conduite auprès de 847 étudiants de neuf facultés sur dix de l’UPN.

Les professeurs Jean-Paul Yawidi Mayinzambi et Jaochim Mukau  Ebwel, sont respectivement promoteur et co -promoteur de cette thèse, tandis que le secrétaire général en charge de la Recherche à l’UPN,Iwawa Molilingi a présidé cette séance académique au nom de la rectrice.

ACP/