Kwango : restitution des résultats de l’étude sur l’engagement politique de la Jeunesse en RDC

0
259

Kenge, 26 septembre 2022 (ACP).- Le vice-gouverneur de province, Saturnin Tangandangu Kapalanga, a ouvert jeudi dernier à Kenge, le séminaire de sensibilisation des acteurs politiques organisé par la Fondation Konrad Adenauer, visant à sensibiliser la jeunesse sur le rôle à jouer dans la vie politique de la RDC.

Saturnin Tangandandu, a, dans son mot de circonstance, remercié la Fondation Konrad Adenauer pour le souci qui l’a animé d’avoir pensé à la jeunesse de la province du Kwango.

Pour lui, les jeunes constituent le poumon de la démocratie dans un pays, bien que ces derniers préfèrent se lancer dans les futilités en lieu et place de l’essentiel. Il a invité les participants à ce séminaire à restituer les résultats de cette étude auprès des autres membres et militants de leurs partis politiques respectifs.

Selon le secrétaire exécutif de cette fondation, Pr Germain Kuna Maba Mambuku, l’objectif du séminaire était de sensibiliser les acteurs politiques sur la place et le rôle des jeunes dans la vie politique du pays, précisant que la finalité de l’étude de l’engagement politique des jeunes, était notamment la maitrise de la réalité socioprofessionnelle en vue d’améliorer les pratiques et la façon dont les acteurs politiques doivent traiter avec les jeunes qu’il a exhortés de s’engager correctement dans la vie politique active.

D’après le Pr. Kuna Maba, la situation des jeunes de la RDC reste sombre, signalant qu’ils sont abandonnés et non encadrés par le pouvoir public.

Pour lui, aucun budget n’est alloué dans leur secteur, alors qu’ils doivent contribuer au développement du pays, néanmoins les acteurs politiques se servent des jeunes pour accéder au pouvoir, dès que l’objectif est atteint, ils sont abandonnés.

Il a émis les vœux de voir changer les contenus du cours du civisme, les partis politiques jouer leur rôle de sensibiliser et de former leurs membres et militants, la société civile devrait réellement devenir apolitique, que les jeunes fassent la musique engagée, que la famille donne la bonne éducation à leurs enfants.

Pour sa part, un des séminaristes en même temps représentant des partis politiques, Carl-Klet Mbasi, a invité tous les participants à s’engager afin d’aller restituer les matières vues aux autres cadres et militants de leurs partis politiques qui sont constitués majoritairement des jeunes.

Par ailleurs, la chargée des programmes de la Fondation Konrad Anauer, Pr. Déborah Nzege, a jugé salutaire l’aboutissement heureux de cette mission dans la province du Kwango et l’ambiance dans laquelle l’activité s’est déroulée, remerciant les autorités provinciales pour leur disponibilité.

ACP/ODM/MMC/SGB