La situation économique de la  RDC  relativement stable au 28 septembre 2022

0
257

Kinshasa, 28 septembre 2022 (ACP).- La situation économique de la République démocratique du Congo (RDC) est demeurée relativement stable  malgré la persistance des effets de la crise russo-ukrainienne, relevant de nouvelles sanctions envisagées par l’Union Européenne et de la modification à la hausse des taux directeurs par plusieurs grandes banques centrales à travers le monde, dont la « Federal Reserve des USA », la Banque d’Angleterre et la Banque de Canada.

L’Agence congolaise de presse ACP relève cette stabilité après la comparaison  des notes d’informations de la Banque centrale du Congo au cours de la période allant du mois de mai à juillet 2022.

Selon ces notes, les dernières projections du Fonds monétaire international (FMI) situaient le taux de croissance économique à 6,1 % pour 2022 venant de 6,4 % au mois de janvier, relevant du dynamisme des industries extractives contre actuellement à 7,1% au 21 septembre 2022, soit 1% par rapport à mai précité.

Les projections du FMI sur la croissance mondiale et régionale indiquent que les perspectives de croissance pour 2022 restent bonnes pour l’économie mondiale et pour l’Afrique subsaharienne. Elles situent ces taux de croissance respectivement à 3,6 % et 3,8 %.

Ces projections sont, cependant, en recul par rapport à la performance de 2021, et en relation avec celles faites avant la guerre en Ukraine.

A en croire la source, au cours de la période sous examen, s’observe une stabilité relative caractérisée par le marché de changes et s’est traduite par des taux de 2012,99 CDF à l’indicatif et 2120,0 CDF au parallèle, consacrant ainsi une dépréciation de 0,05% sur le marché interbancaire et une stabilité sur le marché parallèle.

Comparée au mois de mai dernier, le rythme de formation des prix était resté sous contrôle à la deuxième semaine et le marché de changes a continué à afficher une relative stabilité en s’établissant à l’officiel à2004, 13 FC pour un dollar américain, soit une légère appréciation de 0,03% tandis qu’au parallèle ce taux est resté stable, le cours vendeur se maintenant à 2.035 FC pour un dollar américain.

La note de conjoncture économique relève, par ailleurs, que le cadre macroéconomique de la RDC reste relativement stable, reflétant la poursuite de la coordination des actions au niveau de la politique budgétaire et monétaire.

Le rythme de formation des prix légèrement en progrès

Au cours de la deuxième semaine du mois de mai, le rythme de formation des prix a légèrement progressé, attesté par un taux d’inflation hebdomadaire de 0,23 % contre 0,19 % la semaine précédente. Ce qui porte le cumul annuel à 3,8 %. L’inflation en glissement annuel est établie à 7,3 % contre un objectif de moyen terme de 7,0 % l’an.

La note de conjoncture du mois sous examen note que les produits de base échangés par la RDC ont évolué globalement à la hausse par rapport au mois de mai dernier.

 Au 15 septembre 2022, le cours du pétrole a légèrement augmenté de 1,0% en rythme hebdomadaire, se négociant à 91,3 USD le baril. Le cuivre et le cobalt ont connu une hausse respective de 1,7% et 4,7% pendant que l’or baisse de 3,4%, le riz, le blé et le maïs accusent une augmentation respective de 4,9%, 4,3% et 0,4%, se vendant à 392,9 USD, 310,7 USD et 249,1% USD.

ACP/KHM/OB/KAF/CDN