Des soutiens aux efforts du gouvernement pour le retour de la paix dans le Grand Bandundu

0
324

Kinshasa, 30 sept. 2022 (ACP).- Le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde, a reçu dans la soirée du jeudi, les ministres ressortissants de l’espace Grand Bandundu, venus le rassurer de leur accompagnement pour le retour de la paix dans cette partie du pays.

Cette rencontre fait suite aux violents affrontements entre les communautés Téké et Yaka dans le territoire de Kwamouth, province de Maï- Ndombe.

Selon le ministre de l’Intégration Régionale, Didier Mazenga, qui conduisait la délégation, a soutenu qu’au regard de la situation sécuritaire qui prévaut dans cet espace, ils voulaient avoir des informations et faire des propositions pour accompagner les victimes, surtout celles qui se sont déplacées à Kenge et à Bandundu ville.

« Dans le grand Bandundu, il n’y a jamais eu de conflits entre les bayaka et les bateke. Nous le confirmons ici qu’il y a une main noire », a-t-il affirmé, avant de se poser la question sur l’objectif de cette guerre.

« S’ils disent que la guerre  dans l’Est du pays est économique, cette agression ne vise qu’à déstabiliser les institutions du pays », a poursuivi le ministre de l’Intégration régionale.

 Le ministre a enfin souligné que le Chef du gouvernement s’est montré attentif, avant de rappeler que plusieurs réunions ont été organisées pour répondre à ce problème.

C’est depuis juillet 2022 que la cité de Kwamouth, dans le Maï-Ndombe, est le théâtre de violents affrontements à l’arme blanche entre les membres des communautés Téké et Yaka. Le gouvernement de la République est à pied d’œuvre pour que la situation se normalise dans cette partie du territoire national. ACP/Kayu/HBB