Equateur : tenue des sessions de réflexions prospectives sur l’aménagement du territoire

0
201

Mbandaka, 30 septembre 2022 (ACP).- Les sessions de réflexions prospectives sur l’aménagement du territoire organisée par l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans le cadre de la 2 ème composante du Pirred Equateur, ont été lancées, à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, a appris l’ACP.

Ces sessions, soulignent ses termes de référence, visent de manière générale à opérer une étude prospective à l’échelle provinciale sur la déforestation, débouchant sur proposition stratégique de réduction des émissions.

Par ailleurs, ses objectifs spécifiques sont : promouvoir un cadre prospectif des discussions, mettre à contribution les acteurs locaux en les intégrant dans le processus allant de réflexions aux propositions stratégiques et à leur mise en œuvre ainsi qu’à garantir l’appropriation par les parties des mesures qui seront éditées.

Par ailleurs, les matières suivantes ont été retenues dans cette session introductive : compréhension du processus (objectifs et résultats attendus), vision provinciale et priorités du développement et que faire pour y parvenir : contributions spécifiques des territoires et processus en cours de l’aménagement du territoire et capitalisation des acquis issus de la réalisation des projets en la matière (types de projets, lieu de réalisation et acquis).

En somme, ces sessions devront déboucher sur l’élaboration d’un plan provincial de l’aménagement du territoire (PPAT-Equateur), en vue de booster le développement de cette entité confronté aux grands enjeux dans ce domaine mais qui présente des atouts, en l’occurrence sa vaste étendue de forêt, ses zones tourbières ainsi que ses espaces d’eau, dénote-t-on.

Rappelons que le ministre provincial en charge de l’aménagement du territoire M. Antha Itongu Isangola qui a ouvert les sessions. ACP/Kayu/NKV/SGB/TKM/HBB/KAI