Equateur : le FAO invité à étendre le projet PIRREDD dans d’autres territoires

0
165

Mbandaka, 03 octobre 2022 (ACP).- Les participants à l’atelier organisé à Mbandaka sur le lancement du processus d’élaboration des plans de développement locaux (PDL) de 4 secteurs et d’un plan de développement en faveur des populations autochtones (PA), ont invité, samedi, le FAO à étendre ce projet dans d’autres territoires, dans le cadre de la mise en œuvre du PIRRED/Equateur.

Ils ont spécifiquement demandé au FAO d’étendre ce projet ans le territoire de Bolomba, secteur de Losanganya, chefferie Dianga, où il y a les pygmées.

Selon M. Barnabé Bongambo, président provincial du cadre de concertation de la société civile de l’Equateur, intervenant à cet atelier, l’objectif général est d’actualiser les PDL de 4 secteurs visés par le PIRREDD/Equateur, à savoir  le Lac Ntomba, Ekonda, Elanga à Bikoro, et celui de Bokatola à Ingende y compris le lancement du plan de développement en faveur des populations autochtones vivant dans cette zone.

Leurs objectifs spécifiques, a-t-il précisé, consistent entre autres à procéder à la mise à jour de 4 PDL existants des secteurs, prenant en compte les considérations liées à la REDD+ et les attentes résultant de réformes sectorielles impulsées au niveau national en matière de l’aménagement du territoire, du foncier, des forêts et des tourbières ; proposer un modèle de développement qui promeut une cohabitation pacifique des peuples, notamment entre PA et Bantous, et met en exergue l’équilibre genre.

Il a, par ailleurs, renseigné que c’est pour la première fois dans l’histoire qu’un programme spécifique de développement soit conçu exclusivement pour les populations autochtones, ce qui permettra à ces peuples de s’exprimer eux-mêmes en vue de résoudre leurs problèmes.

Il sied de signaler qu’au cours de cet atelier, plusieurs autres recommandations ont été faites au FAO, notamment renforcer la capacité des femmes en milieux ruraux, rendre les peuples autochtones (PA) compétitifs dans la prise de décisions ; convoquer une table ronde après l’élaboration du plan de développement ; installer et renforcer les capacités des répondants de l’aménagement du territoire sur le terrain ; doter les associations des PA des matériels roulants.

ACP/KHM/ODM/JFM/NNG