Lomami : baisse de 24% des indicateurs de qualité des écoles primaires

0
173

Kabinda, 03 octobre 2022 (ACP).- Les indicateurs de qualité des écoles primaires dans la ville de Kabinda, chef-lieu de la province éducationnelle de Lomami 1, ont sensiblement diminué de 24%, au cours de l’année scolaire 2021-2022, selon le constat fait mercredi lors d’une réunion d’évaluation de performances tenue par l’inspecteur chef de pool du primaire, Georges Kikangala Kabango.

Cette baisse de performance, qui est passée de 80 à 56% par rapport aux années antérieures, est attribuée notamment à la transmission par les chefs d’établissements des rapports fictifs, à l’absence d’encadrement efficace des enseignants par des chefs d’établissements et au manque de rigueur dans le contrôle des registres d’appel etc.

Pour améliorer ces indicateurs, l’inspecteur chef de pool Kikangala a demandé aux autorités de la province éducationnelle de pourvoir à la mobilité et à la reproduction, en bonne quantité, des outils de travail en vue d’atteindre les objectifs assignés.

A cette occasion, les participants à la réunion, constitués entre autres des chefs d’établissements, ont reçu des nouvelles instructions du ministère de tutelle, pour un meilleur fonctionnement des écoles dont le respect des principes de la gratuité de l’enseignement de base, l’interdiction de monnayage des inscriptions et celle de faire travailler les enfants dans les champs des tiers.

L’inspecteur Georges Kikangala a, pour sa part, promis de châtier ceux des chefs d’établissements scolaires qui ne s’y conformeront pas.

ACP/KHM/ODM/JFM/NNG