Conflit « Teke-Yaka » : les organisations de la société civile saluent le ratissage des points chauds par les FARDC

0
246

Kinshasa, 10 octobre 2022 (ACP).- Des organisations de la société civile saluent les efforts déployés sur terrain dans le territoire de Kwamouth et dans une partie de la province du Kwilu par les FARDC, qui procèdent actuellement au ratissage en vue d’un retour des déplacés.

Dans un document dont l’ACP s’est procuré lundi une copie, ces organisations indiquent le retour progressif au calme qui va apporter beaucoup d’avantages, notamment la reprise de l’année scolaire avec la réouverture des classes, des travaux champêtres et surtout le retour de nombreux déplacés, actuellement sans prise en charge à Bandundu-ville, à Fatundu dans le territoire de Bagata, et au Congo Brazzaville.

Pour rappel, lors du Conseil des ministres présidé vendredi dernier par le Chef de l’Etat, le ministre de la Défense, Gilbert Kabanda, a rassuré que la situation sécuritaire s’améliore à Kwamouth et ses environs.

Il a noté pour preuve, la réouverture du trafic sur la RN 17 entre la localité de Mongata et la ville de Bandundu.

En effet, complétant son collègue de l’Intérieur, le ministre Gilbert Kabanda a fait savoir que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) vont bientôt lancer une opération de ratissage dans ce coin du pays.

«A l’ouest, la situation de Kwamouth dans la province du Maï-Ndombe est sous contrôle, les forces de défense et sécurité s’organisent pour le ratissage en direction du Sud vers la province du Kwilu», a indiqué le porte-parole du gouvernement dans le compte-rendu du conseil des ministres du vendredi dernier.

Poursuivant sur ce chapitre, le ministre de la Défense nationale et anciens combattants a présenté une synthèse de la situation opérationnelle militaire du pays qui demeure globalement sous contrôle des FARDC.

Les atrocités à Kwamouth ont fait plus de 150 morts. Le nombre des blessés restent imprécis, plusieurs maisons incendiées et un déplacement massif des populations a été observé.

Les affrontements faisant suite au conflit interethnique entre « Teke » et « Yaka » s’étaient transposés au territoire de Bagata dans la province du Kwilu où un chef coutumier a été tué par les assaillants.

ACP/KHM/ODM/JFM/LYS