La promotion de l’entrepreneuriat de l’architecte au centre de l’atelier à Kisenso

0
187

Kinshasa, 10 octobre 2022 (ACP).- Le cadre de concertation nationale de la société civile, par son groupe thématique Infrastructures, habitat, NTIC, transport, urbanisme et aménagement du territoire, entend promouvoir l’entrepreneuriat de l’architecte, de l’ingénieur BTP, de l’expert immobilier à côté des artisans de la commune de Kisenso.

Organisé pour deux jours (lundi et mardi) en atelier de formation à l’ITI Kitomesa, dans la commune de Kisenso à Kinshasa, cet entrepreneuriat vise à contribuer à sa modernisation, son aménagement et son assainissement intégrés au travers des changements positifs sur les plans socio-économique, agricole, commercial, industriel, touristique, environnemental.

Selon le team leader du Groupe thématique Infrastructures, habitat, NTIC, transport, urbanisme et aménagement du territoire, Claudien Mulimilwa, membre de l’Ordre national des architectes congolais (ONA), son groupe est reconnaissant au gouvernement qui est disposé aujourd’hui à créer un mécanisme tendant à installer des incubateurs d’investissement dans cette entité territoriale décentralisée (ETD) pour son désenclavement et modernisation.

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de l’Habitat et de l’architecture, ces ateliers, selon le conseiller en Capacitation et incubation des PME du ministre d’Etat à l’Entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises, représentant son ministre, visent à permettre aux gens de s’organiser en groupes et d’accompagner le gouvernement pour un développement endogène, conformément à la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Choisie comme commune pilote, la commune de Kisenso, a indiqué le bourgmestre Jacques Bile, fait face à l’exclusion des artisans et PME de la communauté publique, à l’enclavement et surtout au manque des routes carrossables.

Au nom du ministre d’Etat aux PME, Popaul Biabia Mumpele a insisté sur des pistes de développement et sur le fait de compter sur l’expertise des architectes, avant de rassurer les populations de cette partie de la capitale de faire le plaidoyer pour le développement de la commune.

Parmi les résultats attendus de ces assises, on compte notamment voir les architectes, les ingénieurs BTP, les experts immobiliers et artisans de Kisenso s’organiser en Petites et moyennes entreprises, l’amélioration de la capacité des services de santé de la commune, l’incubateur PME installé à Kisenso.

ACP/KHM/ODM/JFM/LYS