La CDTU redynamise sa base de la Tshangu 1 en prévision des échéances électorales de 2023

0
321

Kinshasa, 12 octobre 2022 (ACP).- Le coordonnateur de la « Convention de démocrates travaillistes unifiés » (CDTU), Michaël Kadima, a effectué, samedi, une descente dans la commune de Kimbanseke à Kinshasa, pour  redynamiser  la jeunesse de son parti politique de la Tshangu 1.

Il a, à cet effet, invité non seulement les jeunes mais aussi d’autres personnes, venus nombreux à sa rencontre, à se tenir prêts pour affronter les prochaines élections à tous les niveaux en vue de rafler un nombre important de sièges au compte de la CDTU, parti cher à la ministre du Genre, famille et enfant, Gisèle Ndaya Luseba.

Cette sensibilisation de la base entre dans le cadre du plan d’action de ce parti politique membre de l’Union sacrée de la nation (USN), qui soutient les actions du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Notre présence ici à Kimbanseke c’est éventuellement de parler avec nos bases, voir l’évolution, comment ils se comportent et prêcher la CDTU comme on l’a toujours fait. Vous êtes sans ignorer que 2023 c’est demain. Alors on a un grand travail à faire. Le discours est toujours le même, c’est notamment redynamiser et consolider nos bases. Et puis, promettre à nos bases bien sûr qu’en 2023, ils doivent nous soutenir.

Après ce soutien, moi je crois que tout le monde pourra se retrouver d’une manière ou d’une autre. C’est le combat de tout le monde. On est là pour ça, on travaille pour ça. On travaille dans le compte du parti pour ça. Nous sommes là aussi pour soutenir le Chef de l’Etat. Vous êtes sans ignorer que c’est lui notre Autorité morale au niveau de l’Union sacrée. Alors on travaille pour la CDTU sous le haut patronage de l’Excellence Gisèle Ndaya Luseba. On est sur le terrain, on va travailler comme il faut pour accomplir et réaliser nos objectifs », a laissé entendre M. Michaël Kadima.

Les femmes venues nombreuses à cette réunion, ont, par l’entremise de leur porte-parole, présenté leurs doléances auprès du coordonnateur national de la CDTU. Celui-ci leur a promis de trouver de solutions idoines après concertation avec son staff dans un futur proche.

Notons qu’après cette manifestation, le coordonnateur national de la CDTU ainsi que sa délégation ont rendu visite à la famille de M. Tonton, qui vient de donner naissance à deux jumeaux dont l’un de bébés porte le nom de Michaël Kadima. ACP/ODM/NKV/TKM