L’adaptation aux changements climatiques en RDC, sujet d’une thèse de doctorat à l’UPN

0
307
Le nouveau docteur en sciences agronomiques

 Kinshasa, 23 octobre 2022 (ACP).- Le chef de travaux Moïse Lufuluabo Mwabila a soutenu, samedi à l’Université pédagogique nationale (UPN), une thèse de doctorat intitulée « Perception et adaptation aux changements climatiques en République démocratique du Congo : cas des exploitants agricoles de la commune de Malaku à Kinshasa ».

« Les études d’impacts des changements climatiques recourent à plusieurs disciplines et approches, les unes mettent l’accent sur les modèles climatiques dans le but d’analyser l’évolution du climat et simulent les impacts sur les systèmes environnementaux », a indiqué le récipiendaire.

Les autres en revanche, a-t-il dit, « se fondant sur le cadre de l’analyse de la vulnérabilité, évaluent les impacts des changements climatiques sur les systèmes socio-économiques, avec un accord sur la capacité d’adaptation des populations ».

L’impétrant a soutenu que les changements climatiques sont réels et affectent tous les secteurs de la vie et de l’agriculture.

Les résultats de cette thèse ont montré que les différents facteurs retenus sont significatifs et affectent positivement le choix de différentes stratégies d’adaptation. Il s’agit de l’expérience, la taille de ménage, le niveau d’études, l’accès au labour motorisé, la possession d’un moyen de transport privé, la proximité d’un cours d’eau, l’accès au crédit, le rendement en manioc, la présence de l’argile dans le sol, la végétation du type savane et l’accès aux services de vulgarisation.

Les professeurs Victor Mobula Meta, Roger Kizungu et Henry Muayila ont été respectivement promoteur et co promoteurs.

Le secrétaire général académique de l’UPN, le Pr Mubedi Ilunga représentant la rectrice de l’UPN le Pr Anastasie Masanga, a conféré au candidat le grade de docteur en sciences agronomiques, spécialité d’économie agricole avec la mention « grande distinction ».

ACP/