L’Égypte s’accorde avec les Emirats pour la construction d’un parc éolien

0
156

Kinshasa, 08 novembre 2022 (ACP).- Abou Dhabi et Le Caire ont signé mardi un  portant sur le développement en Egypte de l’un des plus grands parcs éoliens au monde, rapporte l’agence de presse émiratie, en marge de la COP27 qui se tient à Charm el-Cheikh, ont rapporté mardi des médias internationaux.

Le projet éolien terrestre de 10 gigawatts (GW) produira 47,790 GWh d’énergie propre par an une fois achevé, précise l’agence WAM, qui ne donne pas de calendrier exact.

L’accord a été signé par la société émiratie d’énergie renouvelable Masdar et les entreprises égyptiennes Infinity et Hassan Allam Utilities, en présence du président émirati Mohammed ben Zayed et de son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

« L’ampleur de ce mégaprojet  – l’un des plus grands parcs éoliens au monde – témoigne des ambitions des Emirats arabes unis et de l’Egypte en matière d’énergies renouvelables, et démontre le statut de Masdar en tant que leader mondial en énergies propres », a affirmé mardi le ministre émirati de l’Industrie, Sultan al-Jaber, cité par WAM.

Il devrait permettre de réduire de 23,8 millions de tonnes les émissions de carbone, soit environ 9% des émissions actuelles de CO2 de l’Egypte, selon l’agence.

Le parc éolien permettra également à l’Egypte d’économiser environ 5 milliards de dollars en coûts annuels liés au gaz naturel et contribuera à créer jusqu’à 100 000 emplois, d’après la même source.

« Nous nous efforcerons de faire avancer les progrès réalisés à la COP27, alors que les Emirats Arabes Unis se préparent à accueillir la COP28 l’année prochaine », a affirmé M. Jaber.

L’inaction face à la crise climatique s’apparente à un « suicide collectif », a lancé lundi le patron de l’ONU Antonio Guterres aux grands de ce monde réunis à la COP27, les exhortant à renforcer la lutte avant qu’il ne soit trop tard. ACP/Kayu/Thd/MNI