Quatre communes de la ville de Kinshasa dotées de nouveaux  transformateurs

0
857

Kinshasa, 18 novembre 2022(ACP).-Quatre communes de la ville de Kinshasa à savoir Kinshasa, Ngiri-Ngiri, Kintambo et Mont-Ngafula et les quartiers associés viennent d’être dotées de nouveaux transformateurs électriques pour les réalimenter en énergie électrique, au cours d’une descente que le Directeur général, Fabrice Lusinde wa Lusangu Kabemba, a effectuée vendredi  dans lesdites entités de la ville de Kinshasa.

« Souvent nous faisons passer des communiqués pour informer  la population de l’interruption de la fourniture de l’électricité dans telles communes ou tels quartiers  pendant un temps. L’annonce d’Aujourd’hui sera contraire, nous ramenons les équipements au niveau de chaque commune pour la     réalimentation à l’énergie électrique », a déclaré le directeur général de la Société nationale d’électricité (SNEL).

Il a rappelé que depuis un certain temps, la population a constaté des perturbations sur le réseau de Kinshasa et à l’intérieur du pays, précisant qu’elles  sont  dues aux résultats de deux problèmes,  notamment  au niveau de état  avarié des transformateurs dans les cabines et des arrêts techniques de machines dans les  centrales d’Inga II.

« Aujourd’hui, nous allons redéployer des nouveaux équipements dans les cabines  avariés  pour reprendre les dessertes convenablement. Nous les faisons pour bien préparer les festivités de fin d’année et de nouvel an, dans le but  de fournir absolument  aux clients, les services  impeccables », a soutenu le directeur général.

Il a ajouté que c’est aussi une occasion  de suivre la coupe du monde famille avant de signifier que la SNEL a le devoir de fournir de la meilleure façon possible et dans la meilleure condition  l’énergie électrique.

Inga II en marche

Le Directeur général de la SNEL SA, Fabrice Lusinde wa Lusangu Kabemba a, par ailleurs, fait savoir qu’à Inga II, la   machine G26  qui était  en arrêt depuis une dizaine de jours  sera réhabilitée  à la fin de la journée de ce vendredi, ou  au plus tard demain afin de permettre de réduire les déficits à la fois à Kinshasa, Lubumbashi, Kolwezi et Likasi.

« Nous faisons les maximum d’ici  décembre pour  que d’autres machines que nous avons trouvé en arrêt depuis  le 24 octobre dernier,  soient remis au réseau », a révélé   M. Lusinde, avant d’envisager d’ici  2023  de faire  d’autres propositions avec les ingénieurs.

Il a profité de l’occasion pour mettre en garde toutes personnes qui   tripotent dans les cabines  électriques qu’ils  courent le danger en allant faire des  raccordements frauduleux. Ces derniers entrainent des surcharges qui sont à la base des problèmes que rencontre la SNEL.  ACP/Kayu/ SGB/KMT