CAN/Handball dames : l’impréparation à la base de l’échec de la RDC,  selon Francis TuzolanaPar  Vula Hortense, envoyée spéciale de l’ACP à( Dakar)

0
57

 Dakar, 21 novembre 2022 (ACP).- Le coach de l’équipe nationale de Handball dames de la RDC, Francis Tuzolana, a déclaré lors de l’interview accordée lundi à l’ACP, que le manque de préparation constitue la cause principale de l’échec des Léopards dames à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) seniors handball, Sénégal 2022.

« Pour affronter une compétition continentale où il y a des grandes nations comme l’Angola, le Cameroun, la Tunisie, les handballeuses congolaises devraient faire des stages de préparation approfondie, chose qui n’a pas été faite, malgré l’appel du staff technique de la Fédération de Handball du Congo (FEHAND) », a regretté l’entraineur Tuzolana.

« Bien que je sois satisfait de la prestation de l’équipe qui a démontré des belles choses. Je crois aux potentiels de cette formation pour la prochaine compétition africaine. Je déplore, cependant, le manque du temps dans la préparation de la sélection nationale », a-t-il ajouté.

L’arbitrage, deuxième cause de l’échec

« L’arbitrage s’est aussi mêlé à la première cause de l’échec des fauves congolaises surtout au cours du match de la RDC contre le Cameroun comptant pour les quarts de finales où l’arbitre a démontré ses limites en stoppant l’avancée des Congolaises. Cette défaillance arbitrale avait tellement découragé les handballeuses alors qu’elles étaient sûres de gagner. N’eut-été cela, la finale allait se jouer entre la RDC et l’Angola », a justifié une fois de plus le coach Tuzolana, avant de confirmer que malgré cet échec, l’équipe congolaise a un avenir radié.

« Je suis conscient qu’avec la construction des infrastructures sportives des 9emes Jeux de la Francophonie, la RDC sera capable d’encadrer la jeunesse surtout pour les disciplines de salle », a-t-il espéré

Il a lancé un appel vibrant aux autorités congolaises de profiter de l’organisation de ces Jeux de la Francophonie pour construire suffisamment des infrastructures de qualité dans l’objectif d’encadrer la jeunesse et ainsi espérer accrocher un jour des titres dans les compétitions africaines et mondiales.

La RDC a bouclé cette compétition avec 2 victoires et deux défaites dans son compteur sur les 4 rencontres disputées. Pour le Mondial 2023 de la spécialité, nous retrouvons. Trois sélections africaines, à savoir, l’Angola, le Cameroun et le Congo représenteront l’Afrique à la Coupe du monde des spécialité en 2023 Espagne, rappelle-t-on.  ACP/