L’occupation des écoles par les déplacés perturbent la scolarité des enfants dans l’Est du pays

0
87

Kinshasa, 23 novembre 2022 (ACP).- L’occupation des écoles par les déplacés perturbent la scolarité de près de 46.000 enfants dans l’Est du pays, a écrit le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) dans un document parvenu mercredi à l’ACP.

« L’UNICEF a mené des évaluations rapides dans le territoire de Nyiragongo où les déplacées occupent 12 écoles, privant l’accès à près de 4600 enfants (46% des filles) à leurs écoles », a noté cette agence onusienne.

Selon la source, les salles des classes se sont transformées en maison d’habitation depuis le début de la rentrée scolaire en septembre dernier pour des populations fuyant la guerre. Cependant, a-t-elle souligné, les combats se poursuivent dans plusieurs territoires de Nyiragongo et de Rutshuru dans le Nord-Kivu entre les FARDC et le M23 appuyé par le Rwanda.

L’agence onusienne est préoccupée par la question de l’accès humanitaire à toutes les populations affectées par la recrudescence des violences dans les territoires affectés par la guerre. Seuls quelques acteurs déjà basés à Rutshuru ont pu maintenir leurs activités dans les zones contrôlées par le M23, signale-t-on.

ACP/