Elections : les partis politiques appelés à atteindre le nouveau seuil de recevabilité et de représentativité

0
299

Lubumbashi, 30 novembre 2022 (ACP).-Le chercheur en questions électorales, CT. Maurice Banza, a appelé mercredi, au cours d’un entretien avec l’ACP, les partis politiques à se préparer pour atteindre le nouveau seuil de recevabilité et de représentativité aux scrutins de 2023.

« Avec cette innovation de la nouvelle loi électorale qui exige un seuil de recevabilité à la CENI de 300 candidats sur la liste d’un parti politique ou de 60% pour la représentativité au niveau du parlement, cela implique à chaque parti politique une forte redynamisation afin de s’étendre sur l’étendue nationale », a noté Maurice Banza.

« Certains partis politiques, à défaut de se regrouper, se verront incapables de réaliser ce seuil. La nouvelle disposition présente cet avantage, celui de réduire des partis qui ne valent pas même 50 membres », a-t-il poursuivi.

A cet effet, il a suggéré aux partis politiques de se regrouper en courants politiques selon la concordance de leurs idéologies dans le souci d’aboutir à deux ou trois courants politiques comme sous d’autres cieux.

« Cette nouvelle pratique permettra aussi aux électeurs d’orienter leurs choix selon deux ou trois idéologies politiques », a-t-il souligné.  ACP/KKP/CKM/MMC