Lualaba : l’évêque de Kolwezi demande aux religieuses de son diocèse d’encadrer les jeunes filles

0
637

Kolwezi, 02 décembre 2022 (ACP).- L’évêque de Kolwezi, Mgr Richard Kazadi Kamba a demandé jeudi les religieuses de son diocèse à mettre en place des moyens et stratégies pour encadrer les jeunes filles dans différentes paroisses dudit diocèse en vue de les aider à mener une vie digne et à bien grandir spirituellement.

« Je vous exhorte à entrer dans les groupes et mouvements des jeunes catholiques où il y a des filles pour les accompagner, les aider à connaître le Christ en vue de lutter contre les antivaleurs », a dit Mgr Richard Kazadi aux différentes congrégations religieuses au cours de la messe dite dans la paroisse Bienheureuse Anuarite à l’occasion de la solennité de la Bienheureuse Marie Clémentine Anuarite Nengapeta.

Il a souligné l’importance de l’accompagnement des religieuses aux jeunes catholiques en général les filles particulières afin de susciter le goût de la vocation à la vie sacerdotale ou la vie religieuse dans la jeunesse catholique de cette entité ecclésiastique.

« Depuis mon avènement à tête du diocèse, j’insiste sur l’accompagnement des religieuses à la jeunesse. Moi-même je n’ai pas honte, mais je suis fière de vous dire que j’ai été encadré depuis mon enfance par des sœurs missionnaires franciscaines qui m’ont accompagné jusqu’à être ordonné prêtre et aujourd’hui Évêque… » a dit Mgr Richard Kazadi.

Instauration de la journée diocésaine de la Sous-commission de la jeune fille

L’évêque de Kolwezi, Mgr Richard Kazadi Kamba a instauré chaque 1èr décembre, une journée diocésaine de la Sous-commission de la jeune fille (SCOJEFI) dans le diocèse de Kolwezi pour réfléchir ou méditer sur la vie des jeunes filles catholiques d’une manière générale.

« À partir d’aujourd’hui, chaque le 1èr décembre nous allons célébrer la journée diocésaine de la Sous-commission de la jeune fille pour aider les jeunes filles de notre diocèse à mener une vie digne à l’exemple de la bienheureuse Marie Clémentine Anuarite» a annoncé Mgr Richard Kazadi.

L’évêque de Kolwezi a appelé les fidèles catholiques de sa juridiction à accorder une attention particulière et à valoriser la vie des filles dans la société en les assurant une bonne éducation ainsi qu’un bon encadrement.

« Cette idée d’instaurer la journée diocésaine de la SCOJEFI m’est venue lors de ma mission pastorale dans les doyennés notamment celui de Kapanga où j’ai vu une fille de 13 ans mère d’un enfant », a-t-il déploré, avant d’ajouter que la jeune fille a droit à la vie et à l’éducation pour faire un bon choix de sa vocation (mariage ou vie religieuse) pour son avenir.

Un chrétien doit mourir pour sa religion

Pour l’évêque Richard Kazadi Kamba, un vrai chrétien doit se préoccuper de l’annonce de l’évangile et doit mourir pour sa religion.

« De quoi est-ce vous vous préoccupez dans votre vie, dans vos activités quotidiennes et dans vos communautés respectives. Aujourd’hui les chrétiens se battent pour les tribus, l’argent et le pouvoir » a-t-il regretté.

Mgr Richard a demandé aux fidèles catholiques de vaincre la peur et de défendre fermement leur foi pour annoncer ou reprendre l’évangile du Seigneur.

« Comme nous venons de suivre dans la lecture de l’évangile, ne craignons pas ceux qui tuent le corps, mais craignons celui qui peut faire périr l’âme et le corps », a-t-il ajouté.

Il a demandé aux uns et aux autres de suivre l’exemple de la Bienheureuse Anuarite pour annoncer et témoigner sans peur l’évangile de Jésus-Christ.

A cet effet, l’évêque Richard Kazadi a demandé aux fidèles d’être suffisamment armé et outillé sur le plan spirituel pour vaincre les attaques ou tentations du diable. L’église catholique de la RD Congo célèbre chaque 1èr décembre la solennité de la bienheureuse Marie Clémentine Anuarite Nengapeta, une religieuse des sœurs de la Sainte famille morte assassinée en martyre de la pureté en 1964 note-t-on. ACP/Kayu